Le site officiel de l'Eminent Guide de la république Islamique d'Iran

Perdre un vieil ami et un camarade de combat est dur et éprouvant

L'honorable Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique a présenté dans un message, ses condoléances à l'occasion du décès d'un vieil ami, d'un camarade de combat et d'un compagnon de l'époque des combats du Mouvement islamique, qu'était pour lui l'hojat-ol-eslam val-moslemin, M. Hajj Cheikh Akbar Hachemi Rafsandjani.
Voici le message de condoléances du Guide suprême de la Révolution islamique:
Grâce au nom de Dieu le Tout-miséricordieux, le Très-miséricordieux
C'est à Dieu que nous appartenons et c'est vers Lui que nous retournerons
C'est avec un immense regret et une profonde douleur que j'ai appris la nouvelle du décès soudain d'un vieil ami, d'un camarade de combat à l'époque des luttes du Mouvement islamique et d'un collègue proche pendant de longues années après l'instauration de la République islamique, l'hojat-ol-eslam val-moslemin, M. Hajj Cheikh Akbar Hachemi Rafsandjani. La disparition d'un camarade de combat et d'un compagnon de route dont les antécédents de collaboration et d'entente remontent à il y a 59 ans, est accablante et dure. Que de défis et difficultés nous avons éprouvés ensemble pendant toutes ces années et que d'entente et de solidarité nous ont conduites, dans de nombreuses conjonctures sur une voie commune à œuvrer et à affronter les dangers. Sa grande intelligence et sa sincérité unique pendant toutes ces années étaient un appui indéfectible pour tous ceux qui travaillaient avec lui notamment moi-même. Les divergences de vue et les avis différents dans des conjonctures de cette longue époque ne sont jamais parvenus à briser totalement les liens d'amitié dont le commencement a eu lieu à la sainte Karbala et les tentations des malveillants qui durant ces dernières années, cherchaient à exploiter à leur fin ces points de vue, n'ont pu porter atteinte à son profond attachement envers moi. Il était un rare exemple issu de la première génération des combattants contre la tyrannie royale et de ceux qui ont souffert sur cette voie jalonnée de danger et glorieux. Des années de prison, sur fond de tortures infligées par la Savak, tout en résistant à tous ces maux et ensuite les grandes responsabilités à différentes périodes dont la Défense sacrée, la présidence de l'Assemblée islamique et de l'Assemblée des Experts, etc. sont des pages gravées en lettres d'or de la vie pleine de vicissitudes de ce vieux combattant. Avec la disparition de Hachemi je ne connais aucune autre personnalité avec qui j'avais vécu une telle expérience commune et longue dans les hauts et les bas de cette période décisive et historique. A présent ce vieux combattant se trouve à la cour divine avec un dossier rempli de tâches et d'activités différentes, ce qui est la destinée de nous tous, les responsables de la République islamique. Je sollicite  pour lui du fond du cœur le pardon, la clémence et la bénédiction divins et je présente mes condoléances à son épouse, ses enfants, ses frères et ses proches.
Que Dieu pardonne lui et nous
Seyed Ali Khamenei
19 Dey 1395 (8 janvier 2016)

 

700 /