Le site officiel de l'Eminent Guide de la république Islamique d'Iran

Le peuple répondra le 22 bahman aux menaces américaines

Le Guide suprême de la Révolution islamique, l'honorable Ayatollah Khamenei a rappelé, le mardi 7 février, lors d'une audience accordée aux commandants et au personnel de l'armée de l'Air et de la base de la DCA de l'armée, la pérennité du mouvement puissant, logique, marqué par la foi et la confiance en soi du cher peuple iranien, pour souligner: si la raison se conjugue à l'espoir et au recours à Dieu, elle aura dans son sillage l'assistance divine; or la raison sous le spectre de la confiance en le grand Satan et les puissances matérialistes, ne sera que de mirage.
"Ce nouveau monsieur aux Etats-Unis a mis à nu devant l'opinion publique, à travers ses paroles et ses actes, ce que l'Ordre islamique de 38 ans avait dit  à propos de la corruption tous azimuts de l'administration américaine; la nation iranienne répondra le 22 bahman [10 février, jour de l'avènement de la Révolution islamique] à ses actes et ses menaces.", a martelé le Guide suprême de la Révolution islamique.
Lors de cette audience qui a eu lieu au jour anniversaire du serment d'allégeance historique de l'armée de l'Air avec l'Imam Khomeiny, le 8 février 1979, le Guide suprême de la Révolution islamique a vu en cet événement, un tournant décisif dans l'histoire de la Révolution islamique. "L'armée de l'Air a été à l'époque du régime monarchique un des secteurs les plus proches au système inféodé aux Etats-Unis mais ce régime n'aurait jamais cru que ce même secteur lui infligera le coup le plus dur.", a fait remarquer le Guide suprême de la Révolution islamique, réaffirmant : "Les révolutionnaires, le peuple et même l'Imam Khomeiny n'avaient pas prévu cet événement extraordinaire; cet événement était effectivement l'expression même du pain béni, évoqué dans le saint Coran."
" En parallèle des calculs rationnels et matériels, la leçon et le message du 8 février 1979 devront être constamment envisagés aussi, dans les questions qui vont au-delà du matériel.", a rappelé l'honorable Ayatollah Khamenei, ajoutant: durant les 38 années après la victoire de la Révolution islamique, nous avons toujours été témoins, dans les différentes affaires dont la Défense sacrée, de l'assistance divine et des événements qui ont été au-delà des calculs matériels.
Pour le Guide suprême de la Révolution islamique, l'espoir, le recours en Dieu et la raison sont  la condition sine qua none à édifier et à briser les impasses. "Si au lieu de cela, on fait confiance en les diables surtout au grand Satan, et on emploie la raison à l'ombre de l'espoir en les diables, le résultat ne sera que de mirage.", a fait remarqur le Guide suprême de la Révolution islamique.
L'honorable Ayatollah Khamenei a qualifié de nécessaire, la raison et la sagesse dans la diplomatie et la gouvernance du pays et d'autres affaires, tout en réaffirmant: la confiance en les diables et l'espoir en ceux qui sont contre à l'existence même de l'Ordre et de la souveraineté de l'Islam, est une énorme faute, car cela n'aura aucun intérêt pour le pays.
Le Guide suprême de la Révolution islamique en allusion aux propos du nouveau président américain, rappelant que l'Iran devra remercier l'administration Obama, a martelé: Nous ne remercions aucunement cette administration, car elle a établi de lourdes sanctions, avec l'intention de paralyser le peuple iranien et l'Ordre islamique; certes elle n'est pas arrivée à ses fins tout comme les autres ennemis qui ne parviendront pas à paralyser cette grande nation.
" Le nouveau président américain dit qu'on doit remercier Obama, pourquoi ? Pour avoir créé Daech  et mis le feu à l'Irak et à la Syrie ? Pour son hypocrisie qui s'est manifestée dans l'expression de sa coopération à travers une lettre privée et son soutien explicite à la sédition postélectorale 2009 ?", s'est interrogé l'honorable Ayatollah Khamenei, rappelant que tout cela est l'exemple même de ce gant de velours que l'ancienne administration américaine avait mis sur son poing de fer.
En référence au tweet du nouveau président américain, indiquant que les Iraniens devront me craindre, le Guide suprême de la Révolution islamique a souligné: les Iraniens n'ont pas peur des menaces.
Il a ensuite évoqué la marche du 22 bahman, pour ajouter: le peuple en ce vendredi 22 bahman (10 février) descendra dans la rue et répondra à de tels propos et menaces.
"Ce monsieur qui vient d’arriver (Trump), on le remercie vivement, car il nous a facilité la tâche en démasquant le vrai visage des États-Unis. Cela fait 38 ans que la RII dénonce la corruption qui gangrène les milieux politiques, économiques et la société américaine et ce monsieur a mis au grand jour ce mal systématique pendant et après la présidentielle américaine. La vraie Amérique est celle qui menotte un petit garçon iranien de 5 ans. C’est cela ce qu’on appelle le respect des droits de l’homme aux Etats-Unis.", a déclaré le Guide suprême de la Révolution islamique, ajoutant: Que Dieu bénisse notre défunt Imam qui a rappelé à maintes et maintes reprises, à travers ses propos et ses textes, la vérité sur les Etats-Unis, conseillant au peuple et aux responsables d'éviter de faire confiance au grand Satan puisqu'aujourd'hui la justesse de ses paroles est désormais une évidence, exposée aux yeux du monde entier.
Plus loin dans ses propos, le Commandant en chef des forces interarmées a évoqué le rôle déterminant de l'armée de l'Air dans différentes conjonctures postrévolutionnaires notamment lors de la victoire de la Révolution islamique ou de l'échec du coup d'Etat de 1980, de l'époque de la Défense sacrée et des opérations importantes comme "Walfajr 8" et "Karbala 5" et il a également tenu à rendre hommage aux efforts inlassables du général martyr Sattari, et de souligner: le jihad pour fabriquer les pièces détachées, sur fond d'initiative et d'innovation, a eu lieu pour la première fois au sein de l'armée de l'Air; tout au long de Défense sacrée, la Force de l'air a toujours remonté le moral chez le peuple iranien.
L'honorable Ayatollah Khamenei a conseillé les commandants et le personnel de l'armée de l'Air notamment les jeunes de poursuivre la voie glorieuse d'antan, de travailler davantage et de faire preuve d'initiative. "Il nous revient de combler les vides par la vertu, le recours à Dieu et la persévérance.", a-t-il réitéré.
Au terme de ses propos, le Guide suprême de la Révolution islamique a mis l'accent sur la poursuite de la voie jalonnée de gloire de la nation iranienne pour rappeler: la jeune génération d'antan a accompli de grandes œuvres, et la jeune génération actuelle préserve cet héritage et suit le chemin menant à la réalisation des idéaux de la Révolution.
Avant le discours du Commandant en chef des Forces interarmées, le commandant de l'armée de l'Air, le général-pilote Shah Safi a commémoré le 19 bahman, la Journée de l'armée de l'Air et il a présenté un compte-rendu des activités et des programmes de cette force dans différents secteurs. "Forts d'une volonté inébranlable et grâce à Dieu nous sommes prêts à assumer une présence déterminante sur toutes les scènes qui s'avèrent nécessaires afin de défendre les intérêts du peuple iranien face aux ennemis arrogants.", a-t-il réaffirmé.

 

700 /