Le site officiel de l'Eminent Guide de la république Islamique d'Iran

Le régime sioniste tente de perturber les relations irano-azéries

L'honorable Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique a considéré, le dimanche 5 mars, lors de l'audience accordée au président azéri, Ilham Aliev, la religion commune, comme le plus important facteur de proximité que  la République islamique d'Iran éprouve envers le peuple et les responsables de la République d'Azerbaïdjan. "Le niveau des coopérations économiques entre les deux pays est très bas par rapport à leurs potentiels et moyens. Le volume des échanges devra décupler.", a fait remarquer le Guide suprême de la Révolution islamique.
L'honorable Ayatollah Khamenei a évalué de très bonne l'attitude du gouvernement azerbaïdjanais vis-à-vis de la République islamique d'Iran à propos des négociations nucléaires. "Le gouvernement azerbaïdjanais a toujours été aux côtés de l'Iran dans les milieux et instances politiques; une telle attitude positive rapproche de plus en plus les deux pays.", a-t-il ajouté.
Le Guide suprême de la Révolution islamique en évoquant la colère des ennemis vis-à-vis des relations étroites entre l'Iran et la République d'Azerbaïdjan a réaffirmé: le régime abject sioniste s'évertue plus que les autres ennemis à torpiller les relations fraternelles irano-azéries; face à cela nous nous devons de veiller sur ces relations sincères.
En saluant le peuple azerbaïdjanais et ses tendances religieuses, le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré: le bien et l'intérêt du gouvernement azerbaïdjanais consistent à contribuer aux sentiments religieux du peuple de sorte qu'il n'éprouve aucune inquiétude envers les questions religieuses de la part du gouvernement.
Pour l'honorable Ayatollah Khamenei, la contribution du peuple et son appui sont les plus importants facteurs de l'immunité face aux puissances. "Si le gouvernement azerbaïdjanais peut compter sur son peuple, aucune puissance ne pourra vous portez préjudice; et nous, nous prions pour la réussite du peuple et du gouvernement azerbaïdjanais.", a réitéré le Guide suprême de la Révolution islamique.
Lors de cette rencontre à laquelle assistait également le président iranien Hassan Rohani, le président azerbaïdjanais, Ilham Aliev, en allusion aux affinités historiques, culturelles et religieuses des deux pays, a déclaré: l'Iran et la République d'Azerbaïdjan ont été et sont toujours aux côtés de l'un et l'autre; le voyage de plus d'un million d'Azéris en Iran, au cours de l'année passée, est un exemple par excellence de liens et d'affinités culturels et religieux.
M. Aliev en référence aux tentatives visant à semer la discorde entre l'Iran et la République d'Azerbaïdjan, a souligné: les relations des deux pays sont excellentes; de telles démarches de la part de l'ennemi n'aboutiront pas.
Pour le président azéri, les relations Téhéran-Bakou sont en pleine croissance. "Durant ces trois dernières années j'ai voyagé trois fois en Iran. Les deux pays ont signé, lors de l'année en cours 20 documents de coopération et les relations commerciales de part et d'autre ont augmenté à 70% par rapport à l'année passée.", a-t-il noté.
M. Aliev a toutefois rappelé que ce volume d'échange commercial n'est pas satisfaisant et en allusion aux plans communs qui sont à la phase d'exécution dont le projet de ligne ferroviaire commune, il a fait remarquer: la jonction des lignes de fer des deux pays est un travail important, qui s'est achevé; à présent nous travaillons sur le projet du corridor nord-sud.

 

 
700 /