L’avenir appartient aux jeunes croyants

Au premier jour du printemps du Coran, du mois béni de ramadan, la réunion lumineuse d’initiation au saint Coran a eu lieu pendant trois heures en présence du Guide suprême de la Révolution islamique.
Lors de ces cérémonies, l’honorable Ayatollah Khamenei se félicitant de l’épanouissement des fleurs coraniques dans le grand jardin d’Iran, a déclaré : la semence bénie du Coran s’est répandue partout dans ce territoire et aujourd’hui,  le pays entier s’est initié au Coran ; les enfants et les jeunes de différentes régions du pays se sont familiarisés avec le Coran ; ce alors qu’avant la Révolution l’espace général du pays était étranger avec le Coran.
Pour le Guide suprême de la Révolution islamique, les nets progrès dans le mouvement coranique du pays relèvent « de l’art de la Révolution et de l’establishment islamique ». « En dépit de ces progrès, nous sommes toujours au début du chemin ; les séances coraniques devront être un prélude à la familiarisation avec le Coran et marquer la mentalité du peuple par le Coran. », a réitéré le Guide suprême de la Révolution islamique, pour qui, la familiarisation avec le Coran permettra de trouver les réponses justes aux questions qui se posent tout au long de la vie de l’homme. « Dans une société qui se dirige vers les idéaux, des milliers de questions à propos des communications, de la conduite, des prises de position, des amitiés, des inimités et de l’attitude vis-à-vis des affaires du monde d’ici-bas se posent ; et le Coran répond à toutes ces questions. », a rappelé le Guide suprême de la Révolution islamique.
Dans l’optique de l’honorable Ayatollah Khamenei, la raison des malheurs et de la perdition de l’homme et du monde contemporain réside dans les réponses fausses et déviées à ces questions. « Dieu a créé les hommes pour se communiquer, s’aimer et aider les uns les autres ; or, aujourd’hui la guerre, l’insécurité, la peur et la dépravation règnent partout dans le monde. », a déploré le Guide suprême de la Révolution islamique, réitérant que l’issue à ces problèmes est subordonnée à la guidance coranique. « Malheureusement, la société islamique à l’instar des autres sociétés est aujourd’hui aux prises avec des problèmes ; des individus incompétents au sein des gouvernements dont le gouvernement saoudien, détiennent le sort de certaines communautés islamiques. », a noté le Guide suprême de la Révolution islamique qui a vu la cause d’une telle situation, l’écart de la foi et des vérités coraniques. «  Ces personnes croient en apparence au Coran et ils font diffuser des millions exemplaires du Coran mais dans l’acte, contrairement au précepte coranique, ils fréquentent les mécréants, et ils offrent aux mécréants et aux ennemis du peuple, les biens et l’argent qu’ils doivent allouer à l’amélioration des conditions de vie de leur peuple. », a fait remarquer le Guide suprême de la Révolution islamique.
En allusion aux illusions de certains pays rétrogrades qui s’imaginent qu’ils parviendraient à obtenir avec l’argent le dévouement des ennemis de l’Islam, l’honorable Ayatollah Khamenei a déclaré : ils les traient et ils les abattent en fin de compte.
Le Guide suprême de la Révolution islamique en référence aux actes antireligieux aux Yémen et à Bahreïn, a rappelé la promesse coranique quant à l’anéantissement du faux. « Ceux qui accomplissent de tels actes à l’encontre des musulmans, sont faux et le faux glissera certes sur la pente du déclin et tombera. Le temps de son anéantissement est évidemment lié aux modalités de l’action des croyants ; si la société croyante agit bien, l’anéantissement du faux s’effectuera plus tôt. », a réaffirmé le Guide suprême de la Révolution islamique.
Pour l’honorable Ayatollah Khamenei, l’avenir appartient à l’Islam, au Coran et aux jeunes croyants. « Dieu a promis que l’avenir appartient aux croyants et à ceux qui combattent sur Son chemin ; or s’il n’y avait même pas la promesse divine, grâce aux expériences du peuple iranien, durant ces quatre dernières décennies, cette prémonition s’avèrera juste et logique. », a-t-il ajouté.
Le Guide suprême de la Révolution islamique en allusion aux relations très étroites du régime pahlavi avec les Américains, a réitéré : dans notre pays, un gouvernement était au pouvoir que les Américains considéraient explicitement comme leur gendarme dans le golfe Persique ; or en dépit de tous les soutiens mondiaux, l’Ordre de la République islamique s’est installé à sa place, un ordre que les puissances arrogantes ne peuvent pas tolérer.
L’honorable Ayatollah Khamenei a estimé cette expérience précieuse comme un signe important de la victoire du front du juste ; en référence à ce verset coranique « si vous avez la foi, vous aurez la suprématie », il a précisé : sur le chemin de la foi, soyez « forts, francs et résolus » ; j’insiste sur le fait que le peuple et les responsables du pays expriment avec franchise les principes islamiques.
Il a ensuite insisté sur l’impérative de l’établissement des communications mondiales. «  Le progrès des communications internationales n’est nullement en contradiction avec la franchise dans l’expression des principes ; il faut agir et avoir recours à Dieu. », a réaffirmé le Guide suprême de la Révolution islamique.
En allusion à l’expérience de la nation iranienne et la victoire dans la guerre imposée, il a souligné : noter peuple l’a remporté, la guerre imposée, les mains vides ; notre peuple, quoique inexpérimentée à cette époque, dans les affaires politiques et internationales,  a triomphé des complots des ennemis. Il fait maintenant 40 ans que notre peuple tient tête à un puissant front matériel qui lui a tiré l’épée de partout. Ces expériences montrent que la voie du progrès puissant, honorable et réussite est la familiarisation avec le Coran.
L’honorable Ayatollah Khamenei en insistant sur la nécessité d’augmenter ces réunions coraniques, a évoqué la récitation du Coran, conjuguée à l’initiation aux sens et aux concepts coraniques. « Lors de la récitation du Coran, les fluctuations du ton devront être de sorte que le sens et le concept soient transmis à l’auditeur ; d’où la familiarisation accrue avec le Coran et l’apprentissage de la langue du Coran. », a noté le Guide suprême de la Révolution islamique.
Lors de cette réunion, les messieurs Hamed Alizadeh, Ahmad Reza Lotfi, Reza Mohammadpour, Seyyed Mohammad Hosseinipour, Vahid Nazarian, Hassan Abdi, Hamzeh Oudezadeh, Mehdi Adeli, Hamed Soltani, Mohammad Javad Panahi, Mohammad Reza Sotoudehnia
et les chœurs et les ensembles célébrant les éloges des Gens de la demeure "Meshkat", "Sabil ur-Reshad" and "Muhammad Rasoul Allah" ont imprégné du parfum exquis des versets coraniques et des prières l’ambiance du Hosseiniyeh Imam Khomeiny (qu’il repose au paradis).
Au terme de cette rencontre, les prières de l’après-midi et du soir ont été célébrées sous l’imamat du Guide suprême de la Révolution islamique.

 

 

700 /