Le site officiel de l'Eminent Guide de la république Islamique d'Iran

Les USA, Israël et leurs alliés sèment la discorde

À l’occasion de la date anniversaire de la bienheureuse naissance du noble prophète de l’Islam et du vénéré Imam Jaafar Sadeq, le Guide suprême de la Révolution islamique, l’honorable Ayatollah Khamenei, a reçu en audience mercredi 6 décembre 2017, aux présidents des trois pouvoirs exécutif, judiciaire et législatif ainsi qu’un nombre de responsables iraniens, d’ambassadeurs des pays islamiques en poste à Téhéran tout comme des convives qui participent à la 31e conférence internationale pour l’unité islamique. Le Guide suprême de la Révolution islamique a affirmé que la soumission aux enseignements du noble Prophète de l’Islam serait la condition de la liberté des nations musulmanes qui sont aux prises avec des problèmes internes, régionaux et internationaux. « Si le monde musulman souhaite retrouver sa grandeur et sa puissance, il devra suivre le chemin de l’unité et de la résistance face aux problèmes », a déclaré l’honorable Ayatollah Khamenei.
Le Guide suprême de la Révolution islamique a présenté ses félicitations à la nation iranienne, à l’Oummah islamique et à tous les esprits du monde qui aspirent à la liberté et à la justice, avant de déclarer : « Le grand Prophète de l’Islam était le messager de la clémence et de la miséricorde de Dieu pour l’humanité tout entière. La soumission à ses enseignements permettra aux nations de se libérer de l’oppression et de l’arrogance des grandes puissances, des écarts et des conflits, de la domination aristocratique et d’autres problèmes. »
L’honorable Ayatollah Khamenei a évoqué l’ordre divin auquel se soumettaient tous les prophètes et leurs adeptes en ce qui concernait l’importance de la résistance et l’endurance en tant que clé de toutes les réussites et des victoires. « Aujourd’hui, comme à l’époque du vénéré Prophète de l’Islam, il faut résister pour réussir à déjouer les grands complots tramés par les grandes puissances hégémoniques du monde », a déclaré l’honorable Ayatollah Khamenei.
Pour l’Ayatollah Khamenei, « les États-Unis, le régime sioniste et les pays stipendiés des puissances sont les pharaons du monde contemporain ». En allusion à leur tentative d’engendrer la guerre et la dissension au sein de l’Oummah islamique, le Guide suprême de la Révolution islamique a précisé : « Certains politiciens américains avaient reconnu explicitement ou implicitement qu’il fallait déclencher la guerre et le conflit en Asie de l’Ouest afin d’assurer la sécurité du régime sioniste et d’entraver le progrès du monde musulman. »
Déplorant le suivisme des dirigeants de certains pays de la région envers les politiques des États-Unis, l’honorable Ayatollah Khamenei a affirmé : « La République islamique d’Iran n’a jamais eu aucune motivation pour s’opposer aux autres États islamiques. À l’intérieur du pays, la République islamique a instauré l’unité et la fraternité. De même, elle poursuit l’unité et la solidarité au sein du monde musulman. »
Le Guide suprême de la Révolution islamique a ajouté : « Je ne tiens pas à répondre aux discours stupides de certains, mais je leur conseille de renoncer aux tyrans hégémoniques et de se rappeler des versets coraniques selon lesquels tout suivisme envers les tyrans n’aboutira qu’à la destruction. »
Pour l’honorable Ayatollah Khamenei, l’objectif final des ennemis par la création des groupes takfiristes est d’engendrer la guerre entre chiites et sunnites. « Heureusement que Dieu a choisi nos ennemis parmi des gens inintelligents et stupides, voilà pourquoi l’objectif des ennemis de l’Islam soit la guerre confessionnelle n’a pas été réalisé et il ne sera pas réalisé à l’avenir », a affirmé le Guide suprême de la Révolution islamique.
L’honorable Ayatollah Khamenei a déclaré que la résistance est la clé de la victoire face aux takfiristes sauvages, et d’ajouter : « Notre combat contre les takfiristes était le combat contre l’oppression et la falsification de l’Islam. À présent, nous poursuivons ce combat où que leurs résidus se trouvent. Ils sont des agents des États-Unis et du sionisme et nous ne les laisserons pas tranquilles. »
Le Guide suprême de la Révolution islamique a souligné que l’unité de l’Oummah islamique et la résistance face au sionisme et d’autres ennemis de l’Islam seraient la solution de tous les maux du monde musulman et ouvriraient le chemin vers la puissance et la dignité des musulmans. À ce propos, l’honorable Ayatollah Khamenei a déclaré : « La question de la Palestine reste la question politique la plus importante de l’Oummah islamique. Tout le monde a la responsabilité de faire tous ses efforts pour la liberté et la protection de la nation palestinienne. »
Dans une autre partie de son discours, le Guide suprême de la Révolution islamique a affirmé que la décision des ennemis de l’Islam de vouloir annoncer Qods comme capitale du régime sioniste était due à leur impuissance et faiblesse avant d’ajouter : « Indubitablement, le monde musulman résistera face à ce complot et ce sont les sionistes qui en subiront le plus grand coup. Et il n’y a aucun doute que la chère Palestine sera finalement libre. »
L’honorable Ayatollah Khamenei a rendu hommage ensuite au courage, à la clairvoyance et à la résistance du peuple iranien pendant les périodes les plus difficiles de ces quatre dernières décennies. Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré : « Les amis de la République islamique d’Iran partout dans le monde et les ennemis des Iraniens doivent savoir que les difficultés auxquelles s’affrontera la République islamique seraient certainement plus petites que celles de ces quatre dernières décennies. Par conséquent, le peuple iranien arrivera, avec plus de force, à les surmonter tous et à neutraliser tous les complots pour hisser le drapeau de la dignité islamique sur les plus grands sommets. »
Avant le discours du Guide suprême de la Révolution, le président de la République, Hassan Rohani, a estimé que les problèmes actuels du monde musulman s’étaient dus à l’éloignement du Coran et des sources de la révélation. Le président Rohani a déclaré : « Aujourd’hui, les nations musulmanes de la région l’ont emporté face aux terroristes, à leurs soutiens occidentaux et aux sionistes. Mais les ennemis pensent à tramer de nouveaux complots. »
Le président Rohani a appelé à la vigilance devant les États-Unis, le régime occupant d’Israël et leurs alliés : « Les ennemis abusent des richesses des nations musulmanes pour transformer notre région en un grand arsenal d’armes, tout en développant leurs ingérences dans les affaires des pays de la région. »
Le président Rohani a ajouté que pendant la guerre contre les terroristes en Syrie, les forces américaines avaient bombardé une base aérienne syrienne pour aider Daech et les autres organisations terroristes. « Chaque fois que le peuple syrien enregistrait une victoire importante, le régime sioniste bombardait une partie du territoire syrien », a ajouté le président Rohani.
Il a évoqué le nouveau complot contre le monde musulman et a déclaré : « Qods appartient à l’Islam, aux musulmans et aux Palestiniens. Il n’y a aucune place pour le nouvel aventurisme de l’Arrogance mondiale. »
M. Rohani a estimé que l’objectif principal des musulmans était la libération de Qods. Il a déclaré : « La République islamique d’Iran a toujours œuvré pour la paix et la stabilité de la région, tout en s’opposant au changement des frontières nationales. L’Iran soutient les peuples contre le terrorisme, et exige la solution des problèmes par le biais de la négociation. Cependant, l’Iran et aucun pays musulman ne toléreront les agressions de l’Arrogance mondiale et du sionisme contre les lieux sacrés de l’Islam. »
Le président Rohani a ajouté que tous les musulmans, dont les Palestiniens eux-mêmes, doivent protester contre le grand complot de la reconnaissance de Qods en tant que capitale du régime sioniste. « Les États musulmans et l’Organisation de la coopération islamique (OCI) ont une grande responsabilité à accomplir dans ce domaine », a-t-il souligné.

 

700 /