Le site officiel de l'Eminent Guide de la république Islamique d'Iran

Les autorités doivent résoudre les problèmes internes

Le Guide suprême de la Révolution islamique, l’honorable Ayatollah Khamenei, a reçu en audience mardi 9 janvier 2018 des milliers d’habitants de la ville de Qom. Au cours de cette réunion, le Guide suprême de la Révolution islamique a rendu hommage au grand mouvement enthousiaste et cohérent du peuple face aux événements de ces derniers jours. Il a décrit ensuite les différents aspects des complots nombreux que les ennemis ont tramés pour abuser des revendications légitimes du peuple. Dans son discours édifiant, l’honorable Ayatollah Khamenei s’est adressé à la fois aux ennemis américains, aux hautes autorités et au peuple de la République islamique en ces termes : « Le combat et la résistance du peuple contre les ennemis du peuple, de l’Iran contre les ennemis de l’Iran et de l’Islam contre les ennemis de l’Islam se poursuivront comme ces quarante dernières années. Toutefois, l’animosité et la rancune de l’ennemi ne doivent pas pousser les responsables du pays à négliger les carences et à ignorer le fait  de résoudre les problèmes des citoyens, notamment ceux des couches défavorisées. » 
Au début de son discours, le Guide suprême de la Révolution islamique a évoqué l’anniversaire du grand mouvement des habitants de la ville sainte de Qom le 30 décembre 1978. L’honorable Ayatollah Khamenei a qualifié les habitants de Qom de gens courageux et pleins de motivation et d’espoir sur le droit chemin de la Révolution. À ce propos, le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré : « Cette année, comme les années précédentes, les habitants de Qom ont participé aux manifestations générales du 30 décembre, mais quand ces récents événements sont survenus dans le pays, ils sont descendus de nouveau dans les rues, quatre jours plus tard [le 3 janvier 2018] pour créer ce grand mouvement populaire. »
Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré que depuis près de quarante ans, le peuple iranien et surtout les jeunes sont restés fidèle à leurs idéaux qui consistent à résister à l’hégémonie des grandes puissances étrangères. « Le peuple iranien suit la même logique et les mêmes objectifs, mais aujourd’hui il a plus d’expérience et plus de motivation, et les jeunes révolutionnaires iraniens sont plus nombreux qu’au début de la Révolution », a ajouté l’honorable Ayatollah Khamenei. Le Guide suprême de la Révolution islamique a affirmé que les événements de ces derniers jours étaient un indice clair de la mentalité du peuple iranien, avant de souligner : « Le peuple a commencé son mouvement partout dans le pays, dès le début des agitations, le 30 décembre. Mais quand le peuple a réalisé que les mercenaires de l’ennemi ne veulent pas cesser leurs actions, le peuple a organisé des manifestations pendant plusieurs jours consécutifs. »
Le Guide suprême de la Révolution islamique a ajouté : « Ces manifestations populaires n’étaient pas un événement ordinaire, mais un grand mouvement populaire et cohérent pour contrer les complots de l’ennemi, avec une clairvoyance, un enthousiasme et des motivations qui sont exceptionnels dans le monde entier. »
Pour décrire le mouvement perpétuel du peuple iranien, le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré : « Les combats et la résistance du peuple contre les ennemis du peuple, de l’Iran contre les ennemis de l’Iran, et de l’Islam contre les ennemis de l’Islam se poursuivront. » L’honorable Ayatollah Khamenei a affirmé : « Certes, ce combat et cette résistance n’empêcheront pas le peuple de porter son regard sur d’autres aspects de la vie, dont les progrès scientifiques ou l’effort pour assurer la sécurité et le calme. »
L’honorable Ayatollah Khamenei a déclaré que la racine de toutes les animosités et des complots contre le peuple iranien se trouve dans l’opposition de l’ennemi à la Révolution islamique, avant de souligner : « Pendant ces quarante dernières années, toutes les actions de l’ennemi étaient en réalité des contre-attaques face à la Révolution, car cette Révolution a mis définitivement fin à la présence politique de l’ennemi dans notre pays. »
Le Guide suprême de la Révolution islamique a affirmé : « Une fois de plus, le peuple iranien s’est dressé devant les États-Unis et la Grande-Bretagne comme un barrage solide pour montrer que les ennemis seraient éternellement incapables face à la volonté du peuple. »
L’honorable Ayatollah Khamenei a évoqué les milliards de dollars que l’ennemi a dépensés pendant de longues années pour créer des réseaux et payer ses mercenaires malveillants afin de créer des problèmes et des difficultés à l’intérieur du pays. À ce propos, le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré : « Les dirigeants actuels des États-Unis sont connus pour leur ingéniosité maladresse dans les affaires politiques, et ils l’ont prouvé encore une fois en avouant leur rôle dans les complots dont le but était de créer des réseaux et de payer des mercenaires à l’encontre de l’Iran. Pour financer ce nouveau plan, ils ont tiré de l’argent aux régimes dépendants du sud du golfe Persique afin qu’ils puissent recycler les ordures qui avaient été jetées hors d’Iran. » 
Le Guide suprême de la Révolution islamique a énuméré les actions des ennemis pendant ces dernières années pour créer des milliers de réseaux dans le monde virtuel et des dizaines de chaînes de télévision, former des cellules terroristes pour assassiner les gens et organiser des attentats terroristes en les aidant à s’infiltrer à l’intérieur des frontières de l’Iran, et organiser une vaste campagne médiatique pour bombarder le peuple iranien par des mensonges et des diffamations. Et d’ajouter : « Ils ont réalisé tous ces complots pour pouvoir changer les pensées et les convictions de ce peuple, surtout de nos jeunes. Pourtant, leur action a eu des résultats inverses indésirables pour eux face à un peuple, dont les martyrs -tout comme le martyr Mohsen Hojjaji- se sont sacrifiés courageusement pour défendre leur Révolution. » 
L’honorable Ayatollah Khamenei a affirmé : « Pour s’infiltrer dans certains organes et institutions, l’ennemi a même réussi à faire des promesses à certains individus qui sont entrés en action en faveur de l’ennemi. Ces derniers jours, les autorités américaines se sont ingérées en personnes dans nos affaires internes, mais comme tout le monde l’a vu, ils n’ont pu rien faire. » 
Le Guide suprême de la Révolution islamique a remercié sincèrement le peuple iranien avant d’ajouter : « Je remercie mille fois le peuple iranien qui est un peuple clairvoyant et loyal, et qui connaît parfaitement quand et comment il doit entrer en action. » 
L’honorable Ayatollah Khamenei a évoqué ensuite les analyses qui ont été présentées ces derniers jours de la part de différentes fractions politiques dans la presse et les réseaux Internet, avant de souligner : « Le point commun de toutes ces analyses c’est qu’il faut faire une distinction claire et nette entre les revendications légitimes et sincères du peuple d’une part, et les actions sauvages et destructrices d’un petit groupe de fauteurs de troubles. Sur la base de cette distinction, il faut donc suivre et concrétiser les revendications et les demandes des citoyens. »
Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré : « Il y a une grande différence entre les gens qui se trouvent privés de leurs droits légitimes, et qui se rassemblent pour protester, et un groupe de fauteurs de troubles qui tentent d’abuser des protestations populaires pour injurier le Coran et l’Islam, offenser le drapeau national ou incendier les mosquées. »
L’honorable Ayatollah Khamenei a rappelé que les protestations ou les revendications populaires ont toujours existé et qu’elles peuvent toujours s’exprimer aujourd’hui. À ce propos, le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré : « Depuis un an, des gens se sont rassemblés dans plusieurs villes ou devant le siège du Parlement pour protester contre différents problèmes, dont ceux des fonds ou des institutions financières. Personne n’a interdit ces rassemblements. Par contre, il faut écouter les protestataires, leur répondre et résoudre leurs problèmes. »
Quant aux événements de ces derniers jours, l’honorable Ayatollah Khamenei a déclaré : « Il y a des indices et des preuves qui montrent que ces agitations ont été organisées par un triangle. Il s’agit d’un plan auquel travaillent depuis des mois Américains et Sionistes et qui prévoit d’embraser les petites villes du pays avant de s’approcher du centre. L’une des cotes de ce triangle se place sur le littoral sud du golfe Persique dont les pays possèdent l’argent pour financer ces complots. Quant à la troisième cote, ce sont les terroristes du groupuscule des Monafeghin [Mojaheddin du peuple] qui se préparaient pour ce plan depuis des mois. Cela fait d’ailleurs des mois que ces terroristes s’affichent avec les Américains. Leur mission ? Choisir des éléments en Iran, en faire des meneurs et les charger de lancer des appels au rassemblement, sous labelle bien séduisant de “non à la cherté de vie”. Les Iraniens ont d’abord suivi le mouvement mais dès que les violences ont éclaté, ils ont séparé leur chemin. » 
Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré : « Les gens qui ont participé jeudi et vendredi aux rassemblements de “non à la cherté de vie”, se sont séparés ensuite des fauteurs de troubles dès que les violences ont éclaté, et ont participé ensuite aux grandes manifestations du 3 janvier pour scander des slogans contre les États-Unis et les hypocrites. »
 Faisant allusion aux rapports des médias de l’ennemi, le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré que deux quartiers généraux avaient été constitués près des frontières iraniennes. « L’un de ces quartiers généraux était chargé d’organiser des opérations dans l’espace virtuel et l’autre a été chargé de gérer les agitations », a précisé l’honorable Ayatollah Khamenei en ajoutant que les deux quartiers généraux avaient été commandés par les Américains et les sionistes qui croyaient à la victoire de leurs opérations. 
Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré que les récents propos des dirigeants américains étaient dus à leur vive colère en raison de la défaite de leur nouveau complot. L’honorable Ayatollah Khamenei a affirmé : « Ils prétendent qu’en Iran le pouvoir a peur de ses propres citoyens. Non. Ce n’est pas le cas. En Iran, le pouvoir provient du peuple. Et l’Ordre islamique d’Iran se dresse devant vous depuis quarante ans grâce au soutien du peuple. » 
Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré : « Ils disent que le pouvoir iranien a peur de la puissance américaine. Pour leur répondre, je dis : Si nous avions peur de vous, comment aurions-nous pu réussir à vous mettre dehors en Iran en 1979 et de toute la région en 2017 ? » 
Le Guide suprême de la Révolution islamique a évoqué ensuite les exagérations faites par les autorités américaines au sujet de leur inquiétude quant au comportement réservé aux protestataires. L’honorable Ayatollah Khamenei a ajouté : « N’avez-vous pas honte ? Depuis un an, huit cents personnes ont été tuées par la police aux États-Unis. Dans les événements du mouvement de Wall Street, vous avez tout fait pour réprimer les protestataires. Vous avez tué les gens en ayant recours à divers prétextes. Comment osez-vous maintenant vous montrer inquiets pour le peuple iranien ? » 
Le Guide suprême de la Révolution islamique a affirmé que le renversement de la République islamique d’Iran était toujours l’objectif principal des dirigeants américains. L’honorable Ayatollah Khamenei a évoqué les efforts de l’ancien gouvernement des États-Unis pour cacher cet objectif en envoyant des lettres au leader de la révolution islamique. L’honorable Ayatollah Khamenei a déclaré : « Mais le comportement de l’ancien gouvernement américain était conforme à la logique du renversement de la République islamique, la logique que le gouvernement actuel des États-Unis annonce à haute voix. »
 L’honorable Ayatollah Khamenei a affirmé que l’instrument principal des dirigeants américains pour réaliser leur projet du renversement de l’État en Iran consistait à se servir des éléments qui sont en réalité les éléments de la puissance nationale des Iraniens. Pour éclaircir ce point, le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré : « les émotions du peuple et les points de vue de l’opinion publique qui confirment en général les orientations de l’État, ainsi que la foi et les motivations de la jeunesse sont des facteurs de la puissance nationale en Iran. C’est exactement pour cette raison que les ennemis essaient de les affaiblir et de priver les Iraniens de ces éléments importants. » 

L’honorable Ayatollah Khamenei a ajouté que la puissance balistique des forces armées iraniennes et la présence forte de l’Iran sur la scène des événements de la région étaient d’autres instruments de la puissance nationale des Iraniens. À ce propos, le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré : « Les États-Unis n’osent pas parler de la tenue d’un dialogue avec Nous. Mais il y a un État européen qui propose la tenue des négociations avec l’Iran au sujet de la présence iranienne dans les événements de la région. Mais la première question qu’il faut poser aux dirigeants de ce pays européen porte exactement sur les motivations de la présence des pays occidentaux dans notre région. »
Dans une autre partie de son discours, l’honorable Ayatollah Khamenei a évoqué trois points en s’adressant aux dirigeants des États-Unis. Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré : « Premièrement, dans les récents événements qui se sont produits en Iran, vous avez connu un nouvel échec. Si vous répétez ce type d’agissements à l’avenir, soyez sûrs de votre échec. Deuxièmement, Ces derniers jours, vous nous avez portés des préjudices. Sachez que cela ne restera pas sans conséquence pour vous. Troisièmement, le dirigeant actuel des États-Unis, qui est dépourvu de l’équilibre mental selon les Américains eux-mêmes, doit savoir que la folie qu’il met en scène par rapport aux intérêts iraniens ne restera pas sans réponse. »
 
En rappelant la résistance de l’État  iranien face aux puissances hégémoniques pour défendre les intérêts nationaux de l’Iran, le Guide suprême de la Révolution islamique a affirmé : « A l’intérieur et à l’extérieur du pays, il y a malheureusement des gens qui souhaitent que les autorités iraniennes et américaines se rapprochent et nouent de liens solides entre elles. Mais ils doivent savoir que la République islamique d’Iran résoudra tous les problèmes grâce au secours divin. »
Dans une autre partie de ses propos, l’honorable Ayatollah Khamenei s’est adressé aux responsables iraniens et aux personnalités politiques du pays, en ces termes : « L’implication des ennemis extérieurs dans ces récents événements du pays n’est pas une analyse, mais une réalité confirmée par les informations et les documents concordants. Cependant, cela ne doit pas nous pousser à négliger les points faibles intérieurs et nos problèmes internes. » 
Le Guide suprême de la Révolution islamique a ajouté : « Tous les responsables iraniens ont le devoir de défendre les droits des citoyens et de déployer leurs efforts pour résoudre leurs problèmes. Certaines couches de la société, surtout les couches démunies, se sentent sous pression. Les responsables iraniens doivent donc consacrer toute leur énergie à résoudre ces problèmes. »
Le Guide suprême de la Révolution islamique a demandé aux responsables des trois pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire de se concentrer sur la solution des problèmes les plus importants en partageant la tâche entre eux et en identifiant correctement les problèmes. Évoquant la tenue de plusieurs réunions des hauts responsables du pays, l’honorable Ayatollah Khamenei a déclaré : « Tout le monde doit savoir qu’il n’y a pas dans notre pays de problèmes insolubles ou des difficultés irrémédiables. Nous devons donc être plus prêts que jamais pour continuer nos efforts. »
L’honorable Ayatollah Khamenei a rappelé ensuite les préjudices de l’époque des événements de 2009 dus aux actions illégales de certains éléments, et il a affirmé : « Je demande comme toujours à tous les responsables et à toutes les institutions du pays de respecter le principe de la soumission à la loi. »
Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré que les critiques justes et réalistes sont des facteurs utiles et nécessaires, mais qu’il ne faut pas essayer de noircir les choses et de faire croire aux rumeurs et aux mauvaises informations.
L’honorable Ayatollah Khamenei a insisté sur l’importance de la concentration de tous les responsables iraniens, surtout des responsables du pouvoir exécutif sur les problèmes clés comme l’emploi, la production nationale ou le contrôle des importations.
Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré : « Certains disent pourquoi le leader n’a pas donné des conseils aux responsables du pays. Mais sachez que je suis parfaitement au courant des problèmes par le biais des rapports que je reçois. Je donne toujours des conseils aux responsables. Parfois ce sont des conseils donnés en public, mais cela ne représente qu’un dixième des avertissements, parfois sévères, que je donne aux responsables du pays dans les réunions à huis clos. »
Le Guide suprême de la Révolution islamique a insisté encore une fois sur la nécessité du déploiement des efforts des responsables iraniens sur la question de l’emploi et la prospérité de la production nationale. À ce propos, l’honorable Ayatollah Khamenei a affirmé : « le chômage est la racine de nombreux problèmes. Pour résoudre ce problème, il faut relancer la production nationale. Certes, ce problème ne sera pas résolu par le gaspillage de l’argent. Et heureusement, les responsables du gouvernement travaillent assidument pour résoudre ces problèmes. » 
Dans une autre partie de son discours, l’honorable Ayatollah Khamenei a remercié les commandants et les responsables des forces de l’ordre, du Corps des Gardiens de la Révolution islamique et des forces populaires (Bassidj) en ces termes : « Pendant ces récents événements, il faut faire une distinction nette et claire entre les jeunes ou les adolescents qui ont participé aux événements sous l’emprise de leurs émotions, et des gens qui sont des mercenaires des États-Unis et des éléments contre-révolutionnaires. »
L’honorable Ayatollah Khamenei a ajouté : « Qu’ils soient étudiants ou non, il faut essayer de leur parler pour élucider leur esprit. Mais ce n’est certainement pas le cas de ceux qui sont mercenaires des hypocrites et qui ont tué des citoyens. » 
Dans la dernière partie de son discours, le Guide suprême de la Révolution islamique s’est adressé directement au peuple iranien en ces termes : « Durant ces quarante dernières années, le peuple a été toujours présent là où sa présence était nécessaire, lors des manifestations, aux élections, etc. Le peuple doit savoir que les responsables politiques du pays ne dorment pas et qu’ils font tout ce qui est dans leur pouvoir pour résoudre les problèmes. Pourtant, il est évident qu’il y a des défauts ou des inconvénients. »
L’honorable Ayatollah Khamenei a ajouté : « Pour résoudre certains problèmes, il faut assez de temps. En outre, n’oublions pas que les responsables du pays ont été directement ou indirectement choisis et élus par le peuple, ce qui rend plus lourd leurs responsabilités envers les citoyens. » 
Le Guide suprême de la Révolution islamique a affirmé : « J’apprécie profondément la démocratie religieuse, et sur la base de cette conviction que je suis prêt à aider et soutenir tous ceux qui ont été élus par le vote du peuple. C’est d’ailleurs ce que j’ai fait pour les anciens gouvernements et le gouvernement actuel. »
Finalement, le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré : « Je suis très optimiste quant à l’avenir du pays, et je sais que Dieu a voulu aider ce peuple à atteindre les rangs les plus élevés. » 
 

700 /