Le site officiel de l'Eminent Guide de la république Islamique d'Iran

Le peuple palestinien loue la position de l’Iran sur Qods

M. Ismaïl Haniyeh, chef du bureau politique du Mouvement de la résistance islamique de la Palestine (Hamas) a adressé une lettre au Guide suprême de la Révolution islamique, l’honorable Ayatollah Khamenei. Dans cette lettre, il a évoqué les différents aspects du grand complot de l’Arrogance mondiale contre Qods et le peuple palestinien dont l’objectif est de faire tomber Gaza qui est la forteresse de la Résistance et de mettre un terme au combat contre le régime occupant d’Israël par le biais de la normalisation des relations de certains régimes de la région. M. Haniyeh a remercié le soutien du peuple iranien à la Résistance et les directives du Guide suprême de la Révolution islamique, avant de souligner : « Avec commencement de l’Intifada populaire en Cisjordanie et à Qods, et grâce au secours de Dieu nous déjouerons le complot des oppresseurs et des régimes hypocrites dans les capitales de la région qui souhaitent mettre fin à la question palestinienne. »
Dans sa lettre, le chef du bureau politique du Hamas a présenté aussi les salutations des commandants et des combattants du Hamas et de toute la nation palestinienne au Guide suprême de la Révolution islamique et au peuple iranien. Il a qualifié les Iraniens de grand peuple qui vit dans un pays stable qui poursuit sa résistance face à l’Arrogance mondiale. Ismaïl Haniyeh a ajouté : « Tous les Palestiniens apprécient la position constante et précieuse de la République islamique d’Iran envers la Palestine et Qods, ainsi que leurs soutiens et aides à la résistance populaire en Palestine. »
Dans sa lettre, le chef du bureau politique du Hamas a évoqué les grands complots dangereux tramés à l’encontre de l’Oumma islamique et la ville sainte de Qods pour anéantir la Résistance. À ce propos, Ismaïl Haniyeh a écrit : « Depuis longtemps, nous connaissions la nature de ces complots, mais ces derniers mois, surtout après la conférence de Riyad et les propos de Donald Trump qui a qualifié l’Iran, le Hezbollah et le Hamas d’ennemis, en soutenant la position des sionistes qui prétendent que Qods soit une capitale juive, cette réalité s’est révélée au grand jour. »
Dans une autre partie de sa lettre, M. Ismaïl Haniyeh a énuméré des souffrances et des peines du peuple palestinien, dont le blocus, l’embargo sur les médicaments et les services médicaux, ainsi que les sanctions économiques imposées aux habitants de Gaza, en soulignant que le but de ces mesures était de créer une véritable crise humanitaire et d’affaiblir la forteresse solide de la Résistance. Le chef du bureau politique du Hamas a écrit : « Certains dirigeants de la région essaient de mettre définitivement fin à la question de la Palestine et de la résistance contre les occupants, afin de pouvoir obtenir la satisfaction des États-Unis et d’Israël. Ainsi, ils veulent créer une situation qui leur permettrait d’annoncer publiquement la normalisation de leurs relations avec les Israéliens. Dans ce sens, ils essaient de faire croire à l’hostilité contre l’Iran en provoquant une opposition entre les musulmans sunnites et chiites, et ceci afin de détourner les attentions de l’Oumma islamique de la question palestinienne. »
Le chef du bureau politique du Hamas a souligné dans sa lettre que l’annonce faite par les États-Unis pour reconnaître Qods comme capitale du régime sioniste a été un effort pour surmonter les obstacles qui se dressent devant certains dirigeants de la région pour qu’ils annoncent à haute voix leur alliance arabo-israélienne avec le régime sioniste en essayant de désarmer la Résistance. En s’adressant au Guide suprême de la Révolution islamique, Ismaïl Haniyeh a écrit : « J’ai une très profonde foi en le rôle que vous assurez pour guider la République islamique d’Iran et ses commandants croyants et dévoués pour faire face au projet dont le but est de mettre fin à la question de la Palestine. Je crois aussi à vos messages pour faire appel au soulèvement de l’Oumma islamique et pour empêcher que les dirigeants hypocrites ne conduisent pas l’Oumma vers la défaite. »
Dans sa lettre, M. Haniyeh a rendu hommage à la présence de l’Iran aux côtés de la Palestine dans les moments difficiles pour accomplir le devoir islamique de soutenir la Résistance. Et d’ajouter : « Certes, avec le leadership du Guide suprême de la Révolution islamique, l’Iran a et aura une place privilégiée pour soutenir les combattants et pour renforcer les racines de la résistance et du combat palestiniens. »
M. Ismaïl Haniyeh a estimé que pour déjouer le nouveau complot contre la Palestine et Qods, l’Intifada populaire en Cisjordanie et à Qods serait la meilleure voie. Il a ajouté : « Nous soutiendrons cette option grâce à la présence du peuple à l’intérieur et à l’extérieur de la Palestine pour neutraliser le complot tramé par Donald Trump et ses alliés qui souhaitent mettre un terme à la cause de la Palestine et à son symbole qu’est la noble Qods. Grâce au secours de Dieu, nous ne permettrons jamais que ce complot se réalise. »

 

700 /