Le site officiel de l'Eminent Guide de la république Islamique d'Iran

Le peuple se plaint contre la corruption et la discrimination

Le Guide suprême de la Révolution islamique, l’honorable Ayatollah Khamenei, a reçu en audience, jeudi 8 février 2018, les hauts commandants et des officiers de l’armée de l’air iranienne et du quartier général de la défense antiaérienne de la République islamique d’Iran, à l’occasion de l’anniversaire de l’allégeance historique du personnel et des officiers de l’armée de l’air, le 8 février 1979, défunt fondateur de la République islamique, l’Imam Khomeiny, contre le régime de Chah.
Au cours de cette rencontre, le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré que les grands événements annuels et les commémorations qui s’organisent à diverses occasions sont des éléments de la consolidation de l’Ordre islamique en Iran et a prévu que cette année, « le 11 février qui restera à jamais dans les mémoires ».
 L’honorable Ayatollah Khamenei a déclaré que la prestation d’allégeance par les officiers de l’armée de l’air au défunt Imam Khomeini, le 9 février 1979, ainsi que d’autres événements importants de la Révolution islamique, était au-delà d’un simple souvenir. À ce propos, le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré : « Tous ces grands événements, soit pendant la Révolution, soit pendant ces 39 dernières années, sont on grand capital pour notre Révolution, et leur commémoration renforce sans aucun doute les piliers de la Révolution islamique. »
L’honorable Ayatollah Khamenei a affirmé que la Révolution islamique est une « vérité vivante », et a insisté sur le fait que la Révolution islamique est aujourd’hui plus forte et plus solide qu’à l’époque de sa victoire. Le Guide suprême de la Révolution islamique a ajouté : « Les révolutionnaires d’aujourd’hui sont plus résistants, plus vigilants et plus clairvoyants que les forces révolutionnaires de l’époque des débuts de la Révolution. De même, notre révolution est aujourd’hui plus avancée et plus complète. »
L’honorable Ayatollah Khamenei a déclaré que comme tous les autres êtres vivants, le changement et l’évolution étaient les éléments intrinsèques de la Révolution islamique. Le Guide suprême de la Révolution islamique a affirmé : « Aujourd’hui, au moment où la Révolution islamique va entrer dans la quarantième année de son existence, nous voyons que les principes et les fondements de cette Révolution sont restés les mêmes qu’au premier jour, mais comme un grand arbre qui s’accroît, elle apporte de nouveaux fruits. »
L’honorable Ayatollah Khamenei a ajouté que l’objectif principal des ennemis de la Révolution islamique était d’empêcher l’apparition de ces nouveaux fruits et la poursuite du mouvement révolutionnaire. À ce propos, le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré : « Ces ennemis sont les mêmes qui ont subi la grande défaite quand le régime de leur mercenaire en Iran et dans toute la région a été renversé, et à leur tête il faut nommer le gouvernement des États-Unis. »
L’honorable Ayatollah Khamenei a évoqué les méthodes différentes des ennemis pour lutter contre la Révolution islamique, et a précisé : « C’est en ce sens que nos ennemis recrutent les pseudo-intellectuels pour qu’ils écrivent et dissertent contre les fondements de la République islamique. Ils en font de même avec les pseudo-théoriciens, des prêtes-plumes vendus qui polluent l’espace virtuel, et qui usent et abusent de tous les moyens possibles et imaginables pour étendre le cercle de leurs partisans. Mais soudain, il arrive un 11 février, ou un 30 décembre comme celui de 2009 ou de 2017 pour que les afflux des manifestants iraniens descendent spontanément dans les rues pour créer le même slogan avec enthousiasme pour déjouer tous les complots de l’ennemi. »
Dans l’optique du Guide suprême de la Révolution islamique, « le web est loin d’être l’unique terrain où se trament les manigances des ennemis de la Révolution islamique. Nos ennemis nous sanctionnent aussi, pour paralyser notre quotidien et pour détruire notre économie nationale, mais l’amour pour la Révolution l’emporte toujours et pousse les foules entières des Iraniens à réagir pour consolider les piliers de la Révolution islamique. »
L’honorable Ayatollah Khamenei a déclaré que cette année, les manifestations générales du 11 février seraient un bon exemple de l’amour et de la dévotion du peuple iranien pour la Révolution islamique. À ce propos, le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré : « Pour réagir aux allégations non fondées des dirigeants américains et des autres, cette année le peuple iranien sent que les ennemis guettent l’Iran. C’est la raison pour laquelle, grâce à Dieu, la présence du peuple aux manifestations générales du 11 février sera plus enthousiaste que jamais. »
Dans une autre partie de ses propos, le Guide suprême de la Révolution islamique a affirmé que les grandes lignes de la politique de l’Ordre islamique sont issues des valeurs de la Révolution islamique. À ce propos, l’honorable Ayatollah Khamenei a déclaré : « Parmi les politiques de principe de la République islamique, il y a l’indépendance économique, culturelle, politique et sécuritaire, ainsi que la liberté et le progrès dans tous les domaines matériels et spirituels. Et heureusement, nous avons enregistré de très grands progrès dans le domaine de la science et des technologies. »
L’honorable Ayatollah Khamenei a déclaré que la justice sociale comptait également parmi les politiques de principes de la République islamique d’Iran, et a souligné : « L’objectif de l’établissement de la justice sociale est d’effacer les écarts parmi les citoyens. Certes, nous avons encore beaucoup à faire dans ce domaine. Mais que tout le monde sache que nous n’y renonçons pas et que nous poursuivons ce chemin avec sérieux. »
L’honorable Ayatollah Khamenei a affirmé que l’une des voies conduisant à l’établissement de la justice sociale passait par la lutte contre l’injustice et la corruption. L’honorable Ayatollah Khamenei a déclaré : « Il est certes difficile de lutter contre l’injustice et la corruption. Comme je l’ai dit il y a quelques années, la corruption est comme un dragon à sept têtes. Mais malgré toutes les difficultés ce but soit être réalisé. »
Le Guide suprême de la Révolution islamique a affirmé : « La lutte contre la corruption et l’injustice doit être menée avec plus de sérieux et d’une manière plus sévère lorsqu’il s’agit des responsables au service de l’État. Tous les directeurs et les responsables du pays doivent y accorder une grande importance. »
Dans une autre partie de son discours, l’honorable Ayatollah Khamenei a évoqué la nécessité de la résistance à l’injustice et à la corruption au niveau international. À ce propos, le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré : « Aujourd’hui, le gouvernement américain est le régime politique le plus injuste et le plus cruel de toute la planète. Il est pire que les daechistes sauvages. »
L’honorable Ayatollah Khamenei a rappelé que Daech était une création des États-Unis et a évoqué les propos du président actuel des États-Unis pendant sa campagne électorale. Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré : « Les Américains ont créé Daech et se sont chargés de soutenir et former les éléments de ce groupe par des méthodes les plus violentes et les plus barbares. Ces formations ont été assurées par des organes les plus sauvages comme la société Blackwater. Mais en dépit de cette cruauté, le gouvernement américain prétend dans ses propagandes internationales qu’il soutient les droits de l’Homme, les droits des opprimés et même les droits des animaux. Il faut révéler la vérité et discréditer ces menteurs. »
Le Guide suprême de la Révolution islamique a ajouté que le soutien que les États-Unis accordent à l’injustice infligée au peuple palestinien depuis plus de 70 ans, ainsi que le soutien des Américains à l’injustice infligée au peuple yéménite sont des exemples flagrants de l’injustice américaine. À ce propos, l’honorable Ayatollah Khamenei a déclaré : « Les infrastructures du Yémen et les citoyens de ce pays sont anéantis tous les jours par les alliés des États-Unis et sont bombardés par les bombes fabriquées par les Américains. Mais le gouvernement américain ne dit rien et au lieu de dire la vérité, les responsables américains montrent des ferrailles pour suggérer qu’il s’agit des missiles envoyés par l’Iran au Yémen. » Pour rejeter ces fausses prétentions, le Guide suprême de la Révolution islamique a affirmé : « Alors que les ennemis du Yémen imposent un blocus total aux Yéménites, comment pourrait-on envoyer des missiles dans ce pays ? »
L’honorable Ayatollah Khamenei a déclaré : « Selon les préceptes de la religion, il faut résister à l’injustice et il faut soutenir les opprimés. » Pour donner un exemple de cette politique de la République islamique d’Iran au niveau régional, le Guide suprême de la Révolution islamique a souligné : « Dans la région de l’Asie du Sud-ouest, les États-Unis ont pour but d’anéantir le mouvement de la Résistance. Mais nous avons résisté et nous avons dit que nous ne permettrions jamais une telle chose. Aujourd’hui, le monde entier en est conscient : Les Américains voulaient le faire, mais ils y ont échoué. Nous avons voulu et nous avons réussi à réaliser notre volonté. »
Dans une autre partie de son discours, l’honorable Ayatollah Khamenei a insisté sur le grand privilège de la Révolution islamique d’être à la fois populaire et religieuse. À ce propos, le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré : « la Révolution islamique était un mouvement populaire. Le peuple croit en l’Islam et il a résisté à toutes les épreuves comme la Défense sacrée et le martyre de ses enfants. Cela s’explique par la foi en Dieu et le chemin du vénéré Imam Hossein (A.S.).
Le Guide suprême de la Révolution islamique a souligné que dans tous les programmes de l’État, il faut accorder la priorité au peuple et au bien publique. L’honorable Ayatollah Khamenei a affirmé : “À toutes les occasions, on répète le nom du peuple. C’est bien que les responsables du pays le disent toujours, mais il faut absolument qu’ils connaissent bien le peuple.” Le Guide suprême de la Révolution islamique a rappelé qu’à l’époque de l’ancien régime en Iran, les intellectuels parlaient, eux aussi, toujours du peuple. L’honorable Ayatollah Khamenei a déclaré : “Pourtant, le régime du Shah n’était pas très sévère envers les intellectuels, car le régime savait bien que les intellectuels ne comprenaient pas du tout les aspirations du peuple et que parallèlement le peuple aussi ne comprenait pas ce que disaient les intellectuels. Mais quand le défunt Imam Khomeiny a commencé son combat contre le régime, ce dernier a mobilisé tous ses moyens pour se battre contre lui, car il connaissait parfaitement le peuple et le peuple avait confiance en lui. À propos de la nécessité d’une bonne connaissance du peuple, le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré : ‘Qui sont les gens qu’on appelle le peuple ? Le peuple est composé de gens qui créent tous les ans la grande épopée du 11 février. Ce sont les gens ont réagi à la présence des fauteurs de trouble sur la scène. Même s’ils avaient des revendications et des protestations eux-mêmes, ils se sont écartés et sont descendus dans les rues le 30 décembre. Voilà le peuple. Essayez de bien connaître le peuple et travailler sincèrement pour obtenir la satisfaction de Dieu, car Dieu nous demande de nous rendre utiles pour le peuple.’
L’’ honorable Ayatollah Khamenei a souligné : “Le peuple se plaint de la corruption et de la discrimination. Les gens supportent de nombreuses difficultés, mais ils sont mécontents de la poursuite de la corruption et de la discrimination et ont du mal à les supporter. Par conséquent, les responsables des trois pouvoirs doivent lutter efficacement contre la corruption.”
Dans la dernière partie de ses propos, le Guide suprême de la Révolution islamique a demandé aux forces armées du pays à contribuer à la reconstruction. À ce propos, l’honorable Ayatollah Khamenei a déclaré : “Avant tout, la reconstruction doit commencer par élévation du soi et œuvrer pour préparer le progrès de l’Ordre islamique grâce aux efforts des forces croyantes, courageuses et dévouées capables de résister avec forces aux complots des ennemis.”
Le Guide suprême de la Révolution islamique a évoqué la contribution, dans le passé, des forces de l’armée de l’air à l’autosuffisance et à la fabrication de ses propres équipements. L’honorable Ayatollah Khamenei a déclaré : “Le capital de certains pays se résume en l’argent, mais ils sont dépourvus de la religiosité, de la morale, de la raison et du savoir-faire. Mais, vous êtes jeunes et vous avez la capacité de vous servir de vos talents pour moderniser les équipements de l’armée de l’air. Sachez que vous serez victorieux.” Le Guide suprême de la Révolution islamique a ajouté : “Pendant toutes ces années, grâce à Dieu, les forces révolutionnaires ont toujours été victorieuses, et il en sera ainsi à l’avenir en dépit du souhait de nos ennemis.”
Après le discours du Guide suprême de la Révolution islamique, le général Shah-Safi, commandant de l’armée de l’air a déclaré que l’inauguration de l’organisation de l’autosuffisance de l’armée de l’air en 1980était une grande initiative de l’honorable Ayatollah Khamenei. Ila présenté un rapport des capacités de l’armée de l’air dans la fabrication de ses équipements. Il a ajouté : “L’armée de l’air a réussi à aider les sinistrés du tremblement de terre qui a eu lieu récemment dans la province du Kermânchâh, et à soutenir aussi les combattants du front de la Résistance. Nous sommes prêts à remplir nos devoirs de soldats face au régime sioniste et les éléments des organisations takfiristes dans la région.”

 

700 /