Le site officiel de l'Eminent Guide de la république Islamique d'Iran

Le temps des ingérences américaines dans la région est révolu

À l’occasion de la fête du Travail, le 1er mai, le Guide suprême de la Révolution islamique, l’honorable Ayatollah Khamenei, a reçu, lundi 30 avril 2018, des milliers d’ouvriers et de membres du patronat.  
Au cours de cette rencontre, le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré que le plan principal contre la République islamique d’Iran consiste à déclencher une guerre économique. L’honorable Ayatollah Khamenei a affirmé que la seule voie permettant de contrer cette guerre, passe par le soutien à la production iranienne en s’appuyant sur les capacités internes sans s’attendre quoi que ce soit de la part des étrangers. À ce propos, le Guide suprême de la Révolution islamique a souligné que le gouvernement et les hauts responsables du pays avaient le devoir de résoudre les problèmes et faire disparaître les obstacles devant les activités des patrons et des ouvriers, afin de favoriser le terrain à l’augmentation de la capacité de production des usines. Dans ce cadre, le peuple aussi a le devoir de soutenir ce processus par une volonté ferme et sérieuse pour acheter les marchandises fabriquées en Iran. 
L’honorable Ayatollah Khamenei a évoqué ensuite la guerre, l’insécurité et le massacre qui sont les résultats de la présence des États-Unis dans la région. Le Guide suprême de la Révolution islamique a ajouté : « Celui qui doit quitter la région de l’Asie de l’Ouest est sans doute les États-Unis, et non pas la République islamique d’Iran. Comme je l’ai déjà dit, il y a quelques années, le temps des ingérences américaines dans la région et de l’impunité est bel et bien révolu. » 
Au cours de cette réunion, l’honorable Ayatollah Khamenei a félicité la fête du 15 Chaaban, le bienheureux anniversaire de la naissance du vénéré Imam Mahdi, et a souligné que les jours du mois de Chaaban sont une occasion pour profiter des bienfaits spirituels de ce mois béni. À ce propos, le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré : « La fête du 15 Chaaban est le symbole de l’espoir pour l’avenir et pour la réalisation des promesses divines concernant la correction finale du monde et la fin de toutes les oppressions actuelles par le vénéré Imam du temps, que Dieu hâte sa parousie. » 
Dans une autre partie de son discours, l’honorable Ayatollah Khamenei a déclaré que les ressources humaines, surtout la classe ouvrière, étaient une immense richesse au niveau national, avant d’ajouter : « La caractéristique la plus importante de la main d’œuvre iranienne c’est qu’elle se place au-dessus de la moyenne internationale de l’art, de la pensée, de la motivation et de l’innovation. »
Le Guide suprême de la Révolution islamique a évoqué ensuite sa visite de la veille, pendant plusieurs heures, à l’exposition des produits iraniens à Hosseiniyeh Imam Khomeini. Et d’ajouter : « En dépit de toutes les pressions, toutes les sanctions et tous les problèmes que les puissances arrogantes créent pour le pays, les produits présentés dans cette exposition étaient tous de très bonne qualité. Il faut donc rendre hommage aux ouvriers iraniens pour leur performance, car ils comptent parmi les meilleurs ouvriers du monde. »
L’honorable Ayatollah Khamenei a déclaré : « Malgré la performance et le savoir-faire de la main d’œuvre iranienne, il y a malheureusement des gens, à l’intérieur du pays, qui ne croient pas en leur capacité et qui ne soutiennent pas la production nationale. » Dans l’optique de l’honorable Ayatollah Khamenei, le soutien à la production nationale est un soutien accordé à la main d’œuvre et aux producteurs iraniens. À ce propos, le Guide suprême de la Révolution islamique a souligné : « Les responsables des organes exécutifs et administratifs, tandis que le peuple a le devoir d’accorder leur soutien total à la production nationale. » 
L’honorable Ayatollah Khamenei a évoqué ensuite les problèmes et les plaintes des patrons et des ouvriers, avant de déclarer : « Le gouvernement et les responsables des organes administratifs doivent soutenir la production nationale, faire surmonter totalement tous les obstacles dont les problèmes liés à l’assurance, les affaires bancaires, les obstacles fiscaux et l’insuffisance de la liquidité. »
Le Guide suprême de la Révolution islamique a affirmé : « Si ces problèmes étaient surmontés, nous ne verrions plus qu’une usine fonctionne à un tiers seulement de sa capacité nominale, car cette baisse de productivité dans des usines signifie la hausse du taux de chômage. »
Selon l’honorable Ayatollah Khamenei, le soutien à la production nationale, limitera le taux de chômage des ouvriers et favorisera le terrain à la création d’emplois pour les jeunes diplômés dans tous les secteurs. À ce propos, le Guide suprême de la Révolution islamique a souligné : « Le devoir du peuple est de soutenir la production nationale par une volonté ferme et sérieuse pour acheter les produits iraniens. »
Le Guide suprême de la Révolution islamique a critiqué l’achat de produits étrangers alors qu’il existe à l’intérieur du pays des produits similaires de bonne qualité de fabrication iranienne. L’honorable Ayatollah Khamenei a ajouté : « Pourquoi certaines personnes insistent-elles à acheter des produits étrangers ? D’où vient cette mauvaise conviction qui est comparable à une maladie ? Tous les organes publics et tous les citoyens doivent prendre une décision ferme d’acheter désormais des produits de fabrication iranienne. »
L’honorable Ayatollah Khamenei a affirmé que l’un des résultats du soutien à la production nationale serait d’empêcher les mauvaises conséquences du chômage, dont ses effets sociaux, sécuritaires et même moraux. À ce propos, le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré : « Le soutien à la production iranienne serait l’un des meilleurs moyens de contrer les complots économiques de l’ennemi, car ce dernier a bien compris qu’il est incapable d’assurer ses buts par le levier militaire et la guerre. » 
L’honorable Ayatollah Khamenei a déclaré : « Il y a quelques années, à l’époque de l’ancien président des États-Unis qui n’était d’ailleurs en rien différents avec ses prédécesseurs, j’ai dit que le temps des ingérences américaines et de l’impunité était bel et bien révolu. Ils savent maintenant que s’ils osaient d’entrer dans un conflit militaire contre l’Iran, ils subiront des coups beaucoup plus durs de ce qu’ils souhaitent nous infliger. »
Le Guide suprême de la Révolution islamique a affirmé : « Ils se concentrent actuellement sur la guerre économique et la guerre culturelle. Le département américain du Trésor est en réalité la cellule du commandement de la guerre économique à l’encontre de la République islamique d’Iran. » 
L’honorable Ayatollah Khamenei a mis l’accent sur les moyens permettant de contrer la guerre économique déclenchée par l’ennemi, en s’appuyant sur les capacités internes du pays. Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré : « Je ne crois pas qu’il faudrait couper nos liens avec le monde, mais il faut éviter à tout prix la grande erreur de la dépendance aux puissances étrangères au-delà de nos frontières nationales. »
L’honorable Ayatollah Khamenei a souligné : « Nous devons avoir le dynamisme et le sérieux pour développer nos liens avec le monde extérieur, mais nous devons savoir aussi que le monde ne se limite pas aux États-Unis et quelques grands pays de l’Europe. Le monde est immense et nous devons développer nos relations avec différents États. L’établissement des liens avec le monde ne signifie pas que nous devons tourner notre regard à l’extérieur pour subsister. Par contre, nous devons nous appuyer sur nos propres moyens. »
Le Guide suprême de la Révolution islamique a affirmé : « Si les citoyens voient que leurs responsables essaient de résoudre les problèmes par le biais des moyens et des capacités internes du pays, ils seront prêts à supporter tous les problèmes. Par conséquent, il incombe aux responsables de tous les organes publics d’éviter de se tourner vers les puissances étrangères. »
L’honorable Ayatollah Khamenei a déclaré que l’une des méthodes des États-Unis dans son face-à-face avec l’esprit d’indépendance de la République islamique d’Iran consiste à provoquer certains gouvernements stupides de la région pour attiser ainsi le feu de divergence et de conflits parmi les peuples de la région. À ce propos, le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré : « Les dirigeants américains essaient de provoquer les dirigeants saoudiens et certains autres gouvernements de la région afin qu’ils se dressent devant la République islamique d’Iran, mais si ces dirigeants avaient une part de la raison, ils comprendraient qu’ils ne devront pas se laisser tromper par les États-Unis. » 
L’honorable Ayatollah Khamenei a ajouté que les dirigeants américains ne voulaient pas supporter eux-mêmes les frais lourds d’une confrontation directe avec la République islamique d’Iran et souhaitaient faire payer ces frais par certains gouvernements de la région. Le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré : « Cependant ces pays de la région doivent savoir que dans une confrontation avec la République islamique d’Iran, ils connaîtront sans aucun doute une très grande défaite. » 
Le Guide suprême de la Révolution islamique a affirmé que l’insécurité, la guerre et le massacre sont tous des résultats de la présence des États-Unis dans la région de l’Asie de l’Ouest. L’honorable Ayatollah Khamenei a ajouté : « Nous devons donc mettre définitivement fin à la présence des Américains dans la région de l’Asie de l’Ouest. »
Le Guide suprême de la Révolution islamique a ajouté : « Celui qui doit quitter la région de l’Asie de l’Ouest est sans doute les États-Unis, et non pas la République islamique d’Iran. Nous sommes originaires de cette région. Le golfe Persique et l’Asie de l’Ouest constituent notre maison. Mais vous, vous êtes des étrangers qui cherchaient chez nous à réaliser vos objectifs maléfiques en créant des conflits. Sachez que les États-Unis et certaines autres puissances extrarégionales seront finalement expulsés de cette région. » 
Dans la dernière partie de son discours, l’honorable Ayatollah Khamenei a évoqué le problème des importations excessives et le trafic des marchandises, avant de souligner : « La plupart des patrons, des industriels et des ouvriers se plaignent de ces deux grands problèmes. Le gouvernement doit donc lutter contre ces deux problèmes. » 
Avant le discours du Guide suprême de la Révolution islamique, le ministre du Travail, des Coopératives et du Bien-être social, Ali Rabii, a présenté un rapport des activités de son ministère pour améliorer les conditions de vie de la classe ouvrière, la création d’emplois et la lutte contre la pauvreté. Le ministre a déclaré : « Nous avons les moyens qui nous permettent de rehausser la place de la production nationale de sorte que les produits iraniens aient une très bonne qualité et un très bon niveau de compétitivité pour qu’ils occupent la place qu’ils méritent sur le marché mondial. » Il a ajouté que cette année son ministère se concentrerait sur la sécurité professionnelle des ouvriers et la lutte contre la précarité. « Nous déploierons tous nos efforts pour élaborer une meilleure politique pour créer des emplois et augmenter le pouvoir d’achat des ouvriers. » 
 

700 /