Le site officiel de l'Eminent Guide de la république Islamique d'Iran

L'Ayatollah Khamenei

Le défilé commun des forces armées de la province de Fars en présence de l'Ayatollah Khamenei

L'Ayatollah Khamenei, a participé jeudi 2 mai, aux cérémonies de défilé des forces armées de la province de Fars, et a y prononcé un discours très important.

Dans son discours le Commandant en chef des forces armées iraniennes a appelé les forces armées comme la forteresse de sécurité et de paix de la nation et souligné que" elle doit se renforcer par l'innovation et la créativité de jour en jour."

Le Guide suprême de la Révolution a considéré la défense vigilante de la nation et les forces armées iraniennes pendant la Guerre imposée la preuve de la puissance de la République islamique sur les scènes internationales et a ajouté que " la République islamique même quand elle était sous les attaques du régime de Saddam et ses alliées n'a jamais pensé à l'occupation militaire d'un autre pays, donc la fortification des forces armées ne se traduisent aucunement par des intentions belliqueuses ou agressives, néanmoins les politiques agressives des dominateurs mondiaux avertissent les autres nations de renforcer leurs fondements."

Le Commandant en chef des forces armées a qualifié les menaces et les déclarations hostiles des autorités de l'arrogance de la guerre psychologique et a précisé que " tout le monde sait que les ennemis de la nation iranienne n'ont pas le courage de l'attaquer parce qu'ils entrent dans un champ dont la sortie est impossible, cependant les forces armées doivent accroître de plus en plus leur capacité et leur vigilance."

Le Guide suprême de la Révolution a également fait allusion à l'occupation militaire de l'Irak et de l'Afghanistan par les occupants américains et a déclaré que " les envahisseurs se sont rendu en Irak avec le message de paix et de liberté alors que durant ces cinq ans les Irakiens ont supporté les pires années de leur vie et cela parce que la nature des forces occupantes s'appuient sur l'insécurité et l'impiété et les oppositions raisonnables et fermes de République islamique viennent de sa connaissance de cette nature."

Le commandant en chef des forces armées iraniennes a estimé la présidence de George W. Bush comme le temps le plus troublé de l'Histoire contemporaine et a exposé que " Bush va terminer son mandat dans quelques mois et va laisser en héritage les problèmes qu'il a produits mais la marque noire de l'Histoire s'est liée à son nom, et son dossier sinistre de généralisation de terrorisme et de crime contre l'humanité reste pour toujours ouvert."

 
700 /