Le site officiel de l'Eminent Guide de la république Islamique d'Iran

L'Ayatollah Khamenei :

Les cérémonies militaires des unités des forces armées déployées dans la province du Kurdistan

 

L’Honorable Ayatollah Khamenei, commandant en chef des forces interarmes a estimé, mercredi 13 mai, aux cérémonies conjointes des forces armées installées dans la province du Kurdistan, que défendre la sécurité et le bien-être du peuple était la raison d’être des forces armées de la République islamique d’Iran. Selon lui, la pérennité et le renforcement de la compétence des forces armées constituent le facteur prépondérant dans le maintien de la grandeur et de l’honneur de la nation iranienne. Au début de ces cérémonies, lors de l’arrivée du Guide suprême de la Révolution islamique à la base militaire Imam Ali – béni soit-il – à Sanandadj, l’hymne de la République islamique a été exécuté et l’Honorable Ayatollah Khamenei qui s’est recueilli devant le mémorandum des martyrs, a sollicité le Seigneur de bénir les glorieux martyrs du Kurdistan. Le commandant en chef des forces interarmes a ensuite passé en revue les unités élites de l’armée, du Corps de Gardiens, du Bassidj, et des forces de l’ordre ainsi que les mutilés de guerre qui y étaient présents. Au cours de ces cérémonies, l’Honorable Ayatollah Khamenei a qualifié le Kurdistan,  de pays de preux combattants,  du sacrifice, du jihad et de martyr. Il a ensuite fait allusion aux complots ourdis par les ennemis aux premières années de la Révolution pour semer l’insécurité et attiser le fratricide dans cette région. « A la lumière de la foi et du courage des hommes croyants, l’Ordre islamique est sorti glorieux de cette épreuve très difficile, et les forces armées en vouant à l’échec ce grand complot ont cristallisé leur raison d’être qui n’est que servir la sécurité et la paix pour le peuple. », a constaté le Guide suprême de la Révolution islamique, qui a ensuite rendu hommage au rôle et à la coopération du peuple du Kurdistan et à l’enthousiasme des Peshmergas kurdes musulmans sur la scène du jihad contre les complots des étrangers. « Une telle réalité est la manifestation des souvenirs inoubliables de la grande épopée du peuple iranien dans la région du Kurdistan. »

Le commandant en chef des forces interarmes a estimé que le Kurdistan est resté épargné des préjudices étrangers grâce à la présence vigilante, consciente et autoritaire des forces armées. Il a aussi tenu à souligner l’impératif de ne pas  négliger la ruse des ennemis. « L’Ordre islamique s’est dressé contre l’iniquité mondiale, par conséquent, il doit rester vigilant envers les machinations des ennemis, et selon la directive coranique renforcer et maintenir sa disponibilité. », a ajouté le Guide suprême de la Révolution islamique, qui a fait référence aux efforts déployés par les étrangers pour favoriser l’insécurité. Et en évoquant le rôle des services secrets des étrangers et des forces d’occupation d’Irak dans « la gestion » de nombreuses opérations terroristes létales et aveugles, l’Honorable Ayatollah Khamenei a indiqué : que la nation surtout les forces armées et les responsables soient toujours vigilants et comme d’habitude prêts. Et ils le sont.

Le commandant en chef des forces interarmes a jugé le recours à Dieu, l’indépendance et l’appui sur la volonté de la vox populi de la part de toute nation, les conditions sine qua none pour défendre véritablement sa grandeur et son honneur. « La grande nation iranienne et l’Ordre puissant islamique n’ont aucune velléité d’agresser qui que ce soit, mais ils n’hésiteront pas une seconde pour riposter aux menaces des autres et certes, avec la disponibilité de tous les instants du peuple, des responsables et des forces armées, les menaces et les complots des ennemis seront déjoués. », a-t-il ajouté.

Au cours de ces cérémonies, le commandant en chef du Corps des Gardiens de la Révolution islamique, le général de brigade Jaafari, a évoqué la situation générale au Kurdistan, et déclaré vigilantes et prêtes, les forces défendant l’Iran islamique. Il a aussi présenté un rapport des activités culturelles et de construction du Corps des Gardiens dans la région. Le lieutenant brigadier Mahmoud Abadi, commandant de  la base Hamza, prince des martyrs, a pour sa part, remis un rapport   des activités de cette base pour sécuriser de manière durable la région.

Au terme de ces cérémonies, les unités présentes ont défilé devant le Guide suprême de la Révolution islamique.

 

700 /