Le site officiel de l'Eminent Guide de la république Islamique d'Iran

« La puissance défensive de l’Iran n’est pas négociable »

La cérémonie de remise de diplômes aux étudiants des universités militaires de l’armée de la République islamique d’Iran a eu lieu mercredi matin, 25 octobre 2017, à l’Université militaire Imam Ali en présence de l’honorable Ayatollah Khamenei, commandant en chef des forces armées iraniennes.
À son arrivée à l’Université militaire Imam Ali, le Guide suprême de la Révolution islamique s’est rendu devant le monument commémoratif des martyrs et a prié pour les âmes des martyrs des forces armées de la République islamique d’Iran et a demandé à Dieu d’élever leur place auprès de Lui.
Après ce recueillement, l’honorable Ayatollah Khamenei a passé en revue les unités militaires. Le Guide suprême de la Révolution islamique a exprimé son empathie aux vétérans handicapés des Forces de l’ordre qui étaient présents à cette cérémonie.
Dans son discours, le commandant en chef des forces armées de la République islamique d’Iran, l’honorable Ayatollah Khamenei, a déclaré que la mission la plus importante des forces armées était d’assurer la sécurité nationale dans l’ensemble du territoire. Le Guide suprême de la Révolution islamique a également insisté sur l’importance de la sécurité pour créer un climat favorable au développement du pays dans tous les domaines scientifiques, industriels et économiques. « Le facteur sécuritaire est la condition sine qua non pour la croissance de tous les éléments de la puissance et du progrès du pays, car dans un climat d’insécurité, les grands idéaux brillants de la nation risquent d’être effacés des esprits », a déclaré l’honorable Ayatollah Khamenei.
Le Guide suprême de la Révolution islamique a évoqué ensuite la situation actuelle du pays et a souligné que l’économie et la subsistance des citoyens comptaient les priorités de l’Iran. « L’économie aussi doit se baser sur un fondement sûr », a-t-il ajouté.
L’honorable Ayatollah Khamenei a affirmé qu’en raison de leur dépendance chronique aux revenus pétroliers, les fondements de l’économie nationale ont été longtemps privés de toute sécurité. À ce propos, le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré : « La dépendance de l’économie nationale au pétrole est un problème historiques dont les origines remontent à l’époque d’avant la Révolution islamique. C’est exactement pour cette raison qu’à des périodes différentes de notre histoire contemporaine, nous avons eu constamment des inquiétudes en ce qui concerne la vente du pétrole et les revenus du secteur pétroliers. »
Dans l’optique de l’honorable Ayatollah Khamenei, tant que l’économie nationale n’aura pas pris ses distances vis-à-vis du pétrole, il n’y aura pas un fondement solide et sécurisé pour son développement durable. « Si on évoque la question de la sécurité économique ici lors de cette cérémonie militaire, c’est pour insister sur l’importance primordiale de la sécurité dans tous les secteurs », a précisé le Guide suprême de la Révolution islamique.  
L’honorable Ayatollah Khamenei a invité le peuple iranien et surtout la jeunesse du pays à être reconnaissants envers la sécurité qui règne en Iran, et à jouir de la dignité et du calme qui sont les apports importants de l’Ordre de la République islamique dans notre pays. Le Guide suprême de la Révolution islamique a ajouté : « Il n’y a pas si longtemps, l’Iran, ce pays doté d’une civilisation et d’une histoire si riche et si ancienne, dépendait entièrement pour sa défense aux conseillers militaires américains, israéliens et britanniques. Ce grand pays se trouvait humilié ainsi par ses propres dirigeants, pusillanimes et frileux. Mais l’Islam a sauvé l’Iran et l’établissement de la République islamique a redonné à l’Iran sa grandeur et sa force d’antan. »
Dans une autre partie de son discours, l’honorable Ayatollah Khamenei est revenu sur la raison de la colère des puissances arrogantes envers la puissance et l’influence régionales de l’Iran : « Les ennemis de l'Ordre islamique voient dans cette montée en puissance de l’Iran des obstacles à leurs propres objectifs. Ils s’opposent à ce poids grandissant de l'Iran parmi les peuples de la région et au-delà sur la scène internationale, car il s’agit là de la profondeur stratégique du pays qui s’amplifie de manière accrue. »
Le Guide suprême de la Révolution islamique a affirmé que l’opposition que les puissances arrogantes affichent au renforcement de la puissance défensive de l’Iran s’explique dans ce sens. Et d’ajouter : « La meilleure méthode pour contrer cette opposition est d’agir dans le sens contraire à leurs souhaits, en nous appuyant sur les éléments de notre puissance nationale. »
L’honorable Ayatollah Khamenei a déclaré : « Comme je l’ai réitéré, à plusieurs reprises, les capacités défensives de l’Iran ne sont pas négociables, notamment tout ce qui a trait à notre puissance nationale. Là il n’y a pas lieu de négocier puisque nous sommes décidés à poursuivre avec force et autorité le chemin qui est le nôtre, à savoir atteindre le sommet de notre puissance. »
Le Guide suprême de la Révolution islamique s’est adressé ensuite aux jeunes et leur a dit : « Ce pays vous appartient. Comme les jeunes d’hier qui ont accompli leur devoir envers le pays, vous aussi, vous devez vous confier au secours divin et aux enseignements de l’Islam, pour conduire l’Iran vers les sommets de la grandeur, dans le cadre des idéaux de la Révolution islamique. »
L’honorable Ayatollah a remercié les commandants et les professeurs de l’Université militaire Imam Ali qu’il a comparé à une véritable école théologique pour l’armée de la République islamique d’Iran. Le Guide suprême de la Révolution islamique a rendu hommage à la mémoire des martyrs de l’armée iranienne, surtout les martyrs de l’Université militaire Imam Ali.
Au cours de cette cérémonie, le général de division Seyyed Abdorrahim Moussavi, commandant en chef de l’armée de la République islamique d’Iran, a souhaité la bienvenue au Guide suprême de la Révolution islamique, avant de déclarer : « Nous nous engageons à ce que l’armée reste alliée au Corps des Gardiens de la Révolution islamique jusqu’à l’effondrement de l’Arrogance mondiale et la disparition du régime sioniste. »
De son côté, le commandant de l’Université militaire Imam Ali, le général de brigade, Mohammad Reza Fouladi a présenté au Guide suprême de la Révolution islamique un rapport des programmes et des activités académiques, culturels et militaires de l’Université militaire Imam Ali.
Au cours de cette cérémonie, un nombre de commandants, de directeurs et de professeurs des universités militaires de l’armée de la République islamique, ainsi que l’épouse du martyr Rostami, ont reçu des récompenses de la part du Guide suprême de la Révolution islamique. Des représentants des étudiants des universités militaires ont eu l’honneur de recevoir du commandant en chef des forces armées iraniennes leurs grades et épaulettes.
Après une cérémonie de prestation d’allégeance aux martyrs et la démonstration des arts martiaux, les unités militaires ont défilé devant le commandant en chef des forces armées iraniennes, l’honorable Ayatollah Khamenei.

 

700 /