Le site officiel de l'Eminent Guide de la république Islamique d'Iran

Rencontre avec les organisateurs du Hajj

Riyad doit assurer la sécurité des pèlerins du Hajj

Le 3 juillet 2019, le Guide suprême de la Révolution islamique, l’honorable Ayatollah Khamenei, a reçu en audience les organisateurs du voyage des pèlerins iraniens pour participer au grand pèlerinage du Hajj qui mobilise chaque année des millions de musulmans à travers le monde. 
Dans son discours, l’honorable Ayatollah Khamenei a considéré le Hajj comme un ensemble de grandes valeurs de l’Islam dont des valeurs politiques comme l’unité et la solidarité des musulmans, la défense des opprimés et le désaveu des mécréants. 
 « Le Hajj est l’illustration la plus parfaite de la servitude envers le tout puissant. C’est un moment absolu d’unité et de fraternité, c’est un moment d’unisson avec une charge éthique dans tous les sens du terme », a fait remarquer le Guide suprême de la Révolution islamique pour qui le « rituel du Hajj » relève, à l’opposé de ce que prétendent certains, « de la politique » : « Certains prétendent que le Hajj n’est qu’un rituel religieux. C’est une aporie. Puisque le fait d’unir les gens, de créer l’unité entre les différentes couches, c’est de la politique », a ajouté le Guide suprême de la Révolution islamique qui a évoqué ensuite la question palestinienne. « Le soutien au peuple palestinien et à tous les opprimés du monde musulman, ceux du Yémen, en l’occurrence, participent eux aussi de la politique tout comme la dénonciation des crimes, de la tyrannie, de l’oppression. Par ailleurs, ce soutien aux opprimés constitue un devoir religieux qui fait écho aux enseignements de l’islam. Tout comme la critique des démarches et des politiques hostiles des États-Unis qui visent désormais la totalité du monde de l’islam », a-t-il souligné. 
Plus loin dans ses propos, le Guide suprême de la Révolution islamique s’est adressé à « ceux qui sont en charge d’organiser le grand pèlerinage » : « Riyad se doit d’assurer la protection des pèlerins sans toutefois créer un climat sécuritaire. Les pèlerins s’invitent dans la maison de Dieu, d’où qu’ils viennent. » 
L’honorable Ayatollah Khamenei a fait ensuite allusion au combat sans merci que les puissances hégémoniques ont livré aux peuples musulmans, un combat inégal, mais qu’ils finiront par emporter : « Les ennemis de l’Oumma islamique finiront par capituler et grâce à Dieu, la victoire sera du camp des musulmans qui retrouveront leur grandeur et leur gloire. »
 

700 /