Le site officiel de l'Eminent Guide de la république Islamique d'Iran

Rencontre avec les imams de la prière collective

L’Iran ripostera à la piraterie des Britanniques

Le 16 juillet 2019, le Guide suprême de la Révolution islamique, l’honorable Ayatollah Khamenei, a reçu en audience les imams de la prière collective de tout le pays, 40 ans après la première prière de vendredi du Téhéran, tenue au lendemain de la victoire de la Révolution islamique.
Dans une partie de son discours, le Guide suprême de la Révolution islamique a déclaré : « Le fléau le plus grand qui ronge les puissances occidentales c’est leur arrogance. Si l’État qu’elles ont en face est un État faible et désorganisé, cette arrogance finira par le mettre à pas. Mais s’il s’agit d’un État puissant, un État qui connaît ces mêmes puissances occidentales sur leurs vrais jours et qui sait comment leur tenir tête et bien celles-ci ne pourront avoir gain cause. Entre nous et l’Europe, c’est cette même arrogance qui fait perdurer les divergences. Comme l’a précisé notre ministre des Affaires étrangères, l’Europe, suivant l’accord de Vienne, a 11 engagements différents à remplir. C’est notre plus grand diplomate habitué au langage diplomatique qui le dit ouvertement. Quant à nous, nous avons rempli la totalité de nos engagements et même un peu plus. Depuis que nous avons commencé à réduire par palier nos engagements, cette même Europe se permet de protester et de nous en demander des comptes. Comment est-ce concevable alors que les signataires de l’accord sont bien loin d’avoir respecté leur signature. L’Iran continuera à réduire ses engagements quel qu’il en soit le coup. »
Évoquant le détournement du pétrolier par les commandos de la Royal Navy, le Guide suprême de la Révolution islamique a précisé : « C’est dans ce contexte que la Grande-Bretagne commet un scandaleux acte de piratage et détourne de manière éhontée notre pétrolier. Il commet un crime infâme et tente de le donner un aspect légal. Or, la République islamique d’Iran et ses forces vives ne laisseront pas sans réponse cet acte ignoble. »

700 /