Le site officiel de l'Eminent Guide de la république Islamique d'Iran

Rencontre du Leader avec des milliers d’étudiants et de lycéens

Dans la matinée [du dimanche 3 octobre], lors de l’audience accordée aux milliers d’étudiants et de lycéens de partout du pays, au seuil de la Journée nationale de lutte contre l'arrogance mondiale, le Guide suprême de la Révolution islamique, l’honorable Ayatollah Khamenei a considéré la jeune génération puissante, dynamique et motivée comme une grande bénédiction et une ressource précieuse pour l'Iran. Faisant allusion à la persistance de l'hostilité profonde des États-Unis envers la nation iranienne depuis le coup d’état de 1953 jusqu’à présent, l’honorable Ayatollah Khamenei a déclaré : « les États-Unis, au caractères des loups, sont certes devenus plus faibles mais aussi plus féroces et insolents, Au contraire, la République islamique d’Iran, grâce à sa forte défense et sa raisonnable interdiction des négociations, a bloqué la voie à la ré-infiltration des États-Unis dans  la fondation du pays. »

« La prospérité de la production est la clé pour résoudre les problèmes économiques du peuple, tels que les prix élevés, l'inflation et la dévaluation de la monnaie nationale. » a estimé le Guide suprême de la Révolution islamique avant d’ajouter : « Nous ne devrions pas rester inactifs dans l’attente des tentatives européennes ou d'autres questions, comme nous avons attendu en vain le PAGC depuis un moment. Au contraire, nous devrions nous attacher à l'intérieur et utiliser tout notre potentiel pour stimuler la production. »

Soulignant que le début des différends entre l’Iran et le Grand Satan date du coup d’Etat du 28 mordad 1332 (19 août 1953), le Guide suprême de la Révolution islamique a ajouté : « Par le coup d’Etat, les Américains n’avaient même pas pitié du gouvernement de Mossadegh qui leur avait fait confiance et, en renversant le gouvernement nationaliste, ils ont mis en place un gouvernement fantoche, corrompu et dictatorial, et ce faisant, ils ont exercé la plus grande inimitié possible contre la nation iranienne. »

Et d’ajouter : « Le gouvernement renversé par le coup d'Etat a été trahi (en confiance) par le Grand Satan et les Américains ont pris le contrôle total des forces armées, du pétrole, de la politique, de la culture, de l'économie et de tous les domaines du pays par le biais du régime Pahlavi. »

Faisant allusion à ce que certains comme les États-Unis falsifient l’Histoire et prétendent que le début des différends entre l’Iran et les États-Unis, découle de la prise du nid d’espionnage [allusion à l’ambassade des USA], le Guide suprême de la Révolution islamique a fait remarquer que depuis le début de ses relations avec l'Iran, les États-Unis, avec des projets apparemment amicaux, étaient hostiles à la nation iranienne, une hostilité qui a été rendue publique par le coup d'État de 1953, C'est le début de l'hostilité publique des États-Unis à l’encontre de l'Iran.

 « Le coup d'Etat d d'août 1953 a contribué à rendre la nation plus consciente » a estimé le Guide suprême de la Révolution islamique avant d’ajouter : « Dix ans plus tard, en 1964, lorsque les luttes islamiques et populaires ont commencé, l'Imam Khomeiny, ayant conscience de la position vraie et sincère du peuple, exprimait cette réalité qu'aujourd'hui, personne dans l'esprit de la nation iranienne n’était plus impopulaire que le président des États-Unis. »

En insistant sur le fait que les États-Unis n’ont pas changé depuis ce jour, l’honorable Ayatollah Khamenei a déclaré: « La même malveillance, les mêmes caractéristiques d’un loup malfaisant, les mêmes tentatives de créer une dictature internationale et la même tyrannie sans mesure existent toujours aux États-Unis, mais avec plus de férocité et d’insolence. »

Faisant remarquer que la pression et l’étouffement du peuple qui régnaient en Iran pendant le régime dictatorial [des Pahlavi] était du fait des États-Unis, le Guide suprême de la Révolution islamique, l’honorable Ayatollah Khamenei a déclaré: « La Révolution islamique était essentiellement contre les États-Unis et ce régime dépendant [l’ancien régime] et la plupart des gens dirigés par le vénéré imam Khomeiny ont déraciné la monarchie corrompue et fantoche et ont mis en place la République islamique.»

Rappelant certaines tentatives [hostiles] des États-Unis, au cours des 41 dernières années, telles que la menace, le coup d’état, la sanction, l’incitation à la haine ethnique, le séparatisme, l’anarchisme, le siège économique, l’infiltration et les autres méthodes, le Guide suprême de la Révolution islamique, l’honorable Ayatollah Khamenei a affirmé: « Pendant ce temps [de 1953 à aujourd’hui], ils ont fait tout ce qu’il savaient et pouvaient, y compris les complots et tentatives hostiles contre les institutions provenant de la Révolution, en particulier contre la République islamique, au contraire, nous avons aussi fait tout notre possible et, dans de nombreux cas, emmené l’adversaire, abattu, au coin du ring. »

L’honorable Ayatollah Khamenei a considéré « le blocage du chemin menant au retour des États-Unis et à leurs ingérences politiques dans le pays » comme la réponse la plus importante donnée aux complots des souverains de Washington, en affirmant que l’interdiction répétée de négocier avec les États-Unis est l’un des moyens importants de bloquer leur retour [avec leurs ingérences politiques] dans le cher Iran.

Evoquant l'insistance du gouvernement français sur son rôle d’intervention, il a déclaré: « Le président français estime qu'une réunion avec Trump serait la solution à tous les défis de l'Iran, il faut dire que soit il est trop crédule ou soit il est complice des États-Unis »

700 /