Le site officiel de l'Eminent Guide de la république Islamique d'Iran

Audience accordée aux membres du Conseil suprême des écoles islamiques;

Protéger le dynamisme révolutionnaire des talabés est nécessaire

Lors d’une audience accordée lundi matin aux membres du Conseil suprême des écoles théologiques, le Guide suprême de la Révolution islamique, l’honorable Ayatollah Khamenei a souligné la nécessité de la mise au point d’un nouveau plan pour identifier et employer les meilleurs talents intellectuels parmi les jeunes talabés (étudiants en sciences islamiques).

Le Guide suprême de la Révolution islamique, lors de cette réunion, a estimé que le rôle du Conseil suprême des écoles théologiques dans l'élaboration des politiques pour la formation des enseignants et des éducateurs religieux est très important et vital. Après avoir apprécié les efforts des membres de ce conseil et de la gestion des centres islamiques, l’honorable Ayatollah Khamenei a ajouté : « Les frontières et limites des tâches du Conseil suprême des écoles théologiques et de la Gestion des centres islamiques, c’est-à-dire la distinction entre l’élaboration des politiques et leur réalisation, doivent être les plus claires possible afin de multiplier l'efficacité du travail »

L’honorable Ayatollah Khamenei a considéré la réalisation de la souveraineté de la charia comme le but de la Révolution islamique ainsi que des sacrifices et dévouements du magnanime Imam [Khomeiny (r.a.)] dans ce mouvement : « L’ennemi a un plan pour identifier des points influents de la Révolution et frapper ses fondements de base, et les centres islamiques sont l’un de leurs objectifs. Protéger le dynamisme révolutionnaire et les jeunes étudiants, tenant compte de ce qu’a dit le feu Imam [Khomeiny (r.a.)] à la fin de sa vie bénie (dans la charte des centres islamiques), est une nécessité. »

Soulignant la nécessité de l'identification des talents et des capacités intellectuelles des jeunes étudiants, le Guide suprême de la Révolution islamique a ajouté : « Dans diverses parties du pays, parfois d’excellents travaux sont faits et de grandes initiatives sont prises par les jeunes. Dans les centres islamiques et parmi les étudiants, il y a certainement de tels talents qui doivent être identifiés et employés dans les cercles intellectuels, et qui doivent prendre leurs responsabilités.»

Évoquant quelques exemples de la présence d’anciens grands savants de premier rang dans différentes villes du pays, le Guide suprême de la Révolution islamique a ajouté : « L’envoi des étudiants dans les différentes villes pour les affaires religieuses et éducatives de ces régions, est nécessaire et devrait être planifié de sorte qu’aucune ville ne soit privée de la présence des religieux.»

 

 

700 /