Le site officiel de l'Eminent Guide de la république Islamique d'Iran

Les propos tenus par le Guide suprême à l’occasion de la Journée de la plantation d'arbre

« Au nom de Dieu, le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux,

Louange à Allah, Seigneur des deux mondes, le salut de Dieu à Son Messager et aux membres infaillibles de sa famille,

Je remercie Dieu de m’avoir accordé l’opportunité de coopérer avec ceux qui s’engagent dans ce mouvement béni [de plantation d’arbre] à travers du pays et de planter un jeune arbre. J’ai beaucoup parlé de la question de l’environnement, comme d’autres personnes en ont parlé ; aujourd’hui, je voudrais exprimer quelques phrases au sujet de la question actuelle du pays, c’est-à-dire la maladie répandue qui existe au pays.

J’ai déjà remercié de tout cœurs les médecins, les infirmières et le personnel médical, je juge nécessaire de faire encore la gratitude à tous ces êtres chers. Ces jours-ci, certains exemples [de leurs efforts et sacrifices] ont été observés qui sont d'une manière juste et équitable instructifs pour nous tous et qui- Dieu soit loué- indiquent le sens des responsabilités de notre personnel médical et leur engagement humain et religieux dans le pays. Les médecins, infirmières et autres agents médicaux sont vraiment engagés dans un djihad sur la voie d’Allah ; Ce qu’ils font à l’heure actuelle, c’est le djihad sur la voie d’Allah et d'une grande valeur. Il est de mon devoir de remercier également la famille de ces chers- - leurs épouses, leurs enfants et leurs parents qui endurent ces difficultés. Certains de ces êtres chers ne sont pas rentrés chez eux pendant des jours et des nuits consécutifs et s’occupent de leurs affaires. Effectivement, ils travaillent 24 heures sur 24, les familles le soufrent et l’endurent. Je les remercie donc profondément.

Je juge nécessaire de prier pour tous les patients soit ceux qui reçoivent un traitement à domicile, soit ceux qui sont hospitalisés et de demander à Dieu, le Tout-Puissant de leur accorder la santé. Je sollicite également Dieu d’accorder miséricorde et pardon aux défunts et d’octroyer de la patience et de la tranquillité aux membres de leur famille et [à cette occasion] je leur présente toutes mes condoléances.

J’ai quelques demandes à l’adresse de notre cher peuple ; l’une d’elles est qu’ils ne violent pas les recommandations et directives des responsables du pays : recommandations concernant la prévention, le lavage des mains et du visage ainsi que la propreté des milieux de la vie, tout en essayant d'éviter de les contaminer et infecter. Ils devraient mettre en pratique les instructions données par les experts et spécialistes. Assurément, tout ce qui mène à la santé de la communauté et qui aide à prévenir la propagation de ce virus est une bonne action, et tout ce qui favorise sa propagation est une mauvaise action. Dieu, le Très-Puissant nous a obligés à prendre la responsabilité de notre propre santé et de celle des autres et du peuple. La première recommandation est donc que nous devons considérer qu’il est nécessaire et de notre responsabilité de respecter pleinement des instructions que les autorités nous ont définies, et de les appliquer en conséquence.

Le conseil suivant, qui est très important, est de s’en remettre au Seigneur et de Lui demander Sa grâce divine; C'est vraiment nécessaire et le Saint Coran nous ordonne ainsi: « Dis : "Mon Seigneur ne se soucie pas de vous parce que vous ne l’invoquez pas…" » [Coran, 25 : 77], et il est dit dans un autre verset : « Revenez vers votre Seigneur, soumettez-vous à Lui… » [Coran, 39 : 54], et dans une autre sourate : « Souviens-toi de ton Seigneur, en toi-même, à mi-voix… » [Coran, 7 : 205]. Il y beaucoup d’autres exemples dans le Coran qui ordonnent d’élever ses mains à Allah, le Très-Haut pour l’invoquer et Lui demander Son aide face à multiples incidents – peu importe qu'il s'agisse d'incidents naturels comme celui-ci ou de divers autres incidents qui se produisent pour le pays, pour la nation et pour nous-mêmes. Parfois, ils [les gens] rapportent que nous devrions pratiquer tels ou tels actes religieux et dire telle ou telle prière, mais je n'ai pas de recommandation spécifique dans ce domaine. Faire doua [prier] signifie que nous parlons à Allah, le Très-Haut et nous invoquons Son aide. J'ai beaucoup d'espoir, en particulier dans le cœur pur et net de la jeunesse et des éléments fidèles et pieux et justes, car ce sont eux qui peuvent vraiment repousser de grandes calamités par leurs propres prières. À mon avis, cette dernière n'est pas une calamité très grave et il y en a eu de plus graves. J'ai moi-même été témoin de ces calamités. Le peuple peut éliminer de nombreux problèmes en priant, en invoquant l’aide et l’intercession des imams infaillibles (Salutations sur eux) et en comptant sur eux et leurs aides et en se référant au Saint Prophète de l'Islam (psl) ; voici mon prochain conseil.  Si je veux vous recommander de lire une doua [prière] spécifique, je vous recommande la septième doua de Sahifah-Sadjâdiah qui existe aussi dans le recueil des prières Mafatih-ul-Djinân : « Oh mon Dieu, Tu es le seul capable de défaire des nœuds de grandes difficultés et d'affaiblir le poids des difficultés … ». C’est une très bonne prière pleine de sens. Les gens sont donc recommandés à lire attentivement cette prière à cette occasion, et invoquer Dieu par ces belles phrases. Voilà un autre point.

Et le prochain point est que je demande avec insistance à tous les appareils du pays de coopérer d’une manière responsable avec le ministère de la santé, qui est au premier rang de lutte contre cette maladie, et de mettre à son disposition toutes les ressources et commodités. Bien entendu, j’ai également demandé aux Forces Armées et aux organisations qui sont en contact avec mon bureau de fournir eux aussi leurs ressources au peuple. Cet incident n’est pas en particulier arrivé à notre pays ; vous savez et vous avez entendu dire que cet incident est à l’heure actuelle dans de nombres pays du monde. C’est néanmoins avec la seule différence qu’ils dissimulent les choses et ne les dévoilent pas, tandis que nos fonctionnaires sincères et honnêtes aient annoncé les nouvelles avec la transparence depuis le premier jour, et ont tenu le peuple au courant des dernières, ceci est bien sûr une bonne réaction. Dans d’autres pays, je connais et je suis informé que l’épidémie est plus avancée et grave que dans le nôtre. Je demande également à Dieu d'accorder la santé aux personnes touchées dans d'autres pays. Je prie que Dieu les aide aussi.

Et le dernier point est que cet incident est provisoire et non pas une question extraordinaire ; de tels incidents se produisent dans le pays. Bien entendu, je ne veux pas en sous-estimer l’importance, mais nous ne l’exagérons pas. C’est un problème qui s’est produit dans le pays et dure pour un moment -ce qui ne se prolongera pas beaucoup par la faveur divine-, et puis va plier bagage et partir. Les expériences que nous avons obtenues dans ce domaine et les activités menées par les gens et les organisations du pays - en fait, de telles activités sont comme une manœuvre publique – pourraient être une bonne réalisation. Si nous pouvons réaliser cette fin, la calamité se transformera en bénédiction et les menaces se transformeront en opportunités. Heureusement, j'ai entendu dire que la coopération et l’assistance entre les gens étaient abondantes à ce sujet. Par exemple, un commerçant installe un robinet d’eau avec des détergents à l'extérieur de son magasin afin que les passants puissent se laver les mains avec du savon s'ils le souhaitent. Eh bien, ces phénomènes sont très importants. Ou telle ou telle infirmière reporte son mariage pour s'occuper de cette affaire [des patients]. Ou certaines personnes offrent une aide financière. Ce sont des actions très appréciables. Il s'agit en fait d'une manœuvre publique organisée par les gens et les organisations en charge. J'espère qu'ils apporteront une bonne réalisation à notre pays et que les jours de rétablissement complet seront proches de la nation, in-cha-Allah.

Avec mes salutations et que la miséricorde d'Allah et Ses bénédictions vous accompagnent ! »