Le site officiel de l'Eminent Guide de la république Islamique d'Iran
Réception:

La voix de la Guidance

  • Imam Khomeiny
  • La Palestine
    • L’Histoire de la Palestine et le processus de son occupation
      Copie imprimante  ;  PDF
      Quelle est la vérité de la question de Palestine ? La vérité, c’est qu’un certain nombre de juifs influents ont décidé de fonder un nouveau pays pour les juifs. Le gouvernement anglais a profité de leur intention pour résoudre ses propres problèmes. Au début, ces juifs avaient décidé d’établir leur pays en Ouganda. Puis, ils ont pensé à Tripoli, la capitale de la Libye, ils ont donc négocié avec les Italiens qui s’emparaient alors de Tripoli. Les Italiens ont refusé. Ils se sont finalement mis d’accord avec les Anglais. Les Anglais avaient à l’époque d’importants intérêts coloniaux dans le Proche-Orient. Les juifs ont décidé de s’établir dans cette région, en s’y présentant d’abord en tant que minorité, puis s’y développant, pour finalement s’emparer de certaines régions, surtout des régions stratégiques -car la Palestine se trouve dans un point stratégique- pour réaliser enfin un nouveau gouvernement qui serait l’allié de l’Angleterre, empêchant le monde de l’Islam –surtout le monde arabe- de s’unir. En premier lieu, ce fut donc l’aide de l’Angleterre et de certains pays de l’Occident qui les a soutenus. Puis, ils se sont éloignés de l’Angleterre et se sont rapprochés de l’Amérique, qui les protège jusqu’à nos jours. C’est dans ce sens qu’ils ont formé un pays et occupé le territoire palestinien. Et leur occupation s’est fait ainsi :

      Ils n’ont pas commencé leur occupation en guerroyant mais ont privilégié la ruse. Ils se sont mis à acheter les grands domaines agricoles fertiles et verdoyants des agriculteurs et fermiers arabes. Ils les ont achetés à leurs propriétaires –qui se trouvaient en Europe ou en Amérique, à des prix quelques fois plus élevés que leur réelle valeur. Ces propriétaires ont donc très volontairement vendu leurs propriétés à ces juifs ou à leurs commissionnaires, parmi lesquels on cite le fameux Sayed Ziâ, le complice de Réza Khân au cours du Coup d’Etat de 1920. Ce commissionnaire s’était fait en Palestine le courtier de l’achat des terres des musulmans pour les juifs. Ils ont donc acheté des terrains et ont commencé petit à petit de renvoyer, sauvagement et cruellement, les travailleurs agricoles palestiniens. Ces Palestiniens travailleurs eurent à subir leurs coups et mourir de leur main, alors même que ces juifs attiraient l’attention de l’opinion publique sur leurs propres malheurs par des mensonges.

      Cette domination par la violence des sionistes sur la Palestine se basait sur trois piliers : d’abord la cruauté envers les Arabes. Leurs comportements avec les anciens propriétaires étaient cruels, durs et violents. Le deuxième pilier était de mentir à l’opinion publique. Ce mensonge à l’opinion publique, est l’une des choses les plus étranges qui soit. Ils n’ont cessé de mentir par l’intermédiaire des médias sionistes qui étaient à leur disposition. C’était pour ces mêmes mensonges que quelques-uns des capitalistes juifs ont été arrêtés! De même, nombreux étaient ceux qui ont cru leurs mensonges. Ils ont même trompé cet écrivain et philosophe social français, -« Jean-Paul Sartre» qui nous ravissait quand nous étions jeunes. Ce « Jean-Paul Sartre » a écrit un livre que j’ai lu il y a trente ans. Il avait écrit : « Un peuple sans territoire, un territoire sans peuple » ! C’est-à-dire que les juifs étaient un peuple qui n’avait pas de territoire, ils ont donc occupé en Palestine qui était un territoire vide de peuple. Qu’est ce qu’il entend par sans peuple ? Une nation entière vivait en Palestine, et y travaillait, il y a tant de témoignages et d’indices. Un auteur étranger écrivait à ce sujet que le territoire palestinien ressemblait tout entier à une mer verte de champs de blé, s’étendant à perte de vue. Qu’est-ce donc un territoire sans peuple ? On a voulu faire croire au monde entier que la Palestine était abandonnée, ruinée et misérable, et que c’est les émigrés juifs qui l’ont bâti !!! Mensonges !

      Ils ont toujours tenté d’inspirer la pitié et ils continuent à le faire ! Il suffit de jeter un coup d’œil dans ces magazines américains, comme Time ou Newsweek, que je consulte parfois. La moindre agression contre une famille juive est décrite dans les détails, amplifiée au possible avec des commentaires sans fin et des images déchirantes. Rien pourtant au sujet des centaines et des milliers d’agressions et de violence que subissent les Palestiniens et les Arabes israéliens et les Libanais.
      Le troisième pilier consiste en des ententes secrètes, ce qu’ils appellent eux-mêmes «lobby». S’arranger avec tel gouvernement, telle personnalité, tel politicien, tel intellectuel, tel écrivain, tel poète ! C’est sur ces trois piliers que jusqu’ici était basé leur projet, à l’aide duquel ils ont pu occuper la Palestine avec tant de ruses et de tromperies. Les soutenaient également les puissances étrangères, dont la principale était l’Angleterre. L’Organisation des Nations Unis (ONU), et avant celle-ci, la Société Des Nations(SDN) -formée après la Première Guerre Mondiale prétendument pour les questions de la paix-, ont toujours soutenus les sionistes. En 1948, la SDN a ratifié une sanction permettant la division de la Palestine et il fut dit que 57% du territoire palestinien appartenait aux Juifs. Cependant, avant cette date, ils ne possédaient que 5% des terres de la Palestine. Ils ont formé un gouvernement, et puis de nombreuses attaques contre les villages, les cités, les maisons et les violences contre les innocents se sont produites. Il est également vrai que les gouvernements arabes se sont montrés parfois faibles. Des guerres ont éclatées. Pendant la Guerre de 1973, les Israéliens ont réussi, avec l’aide des Etats-Unis et d’autres pays, d’occuper une partie des territoires égyptiens, syriens et jordaniens.(Les khutbas de la prière de vendredi, 31 décembre 1999)



      Si ce mouvement d'éveil existait dans les décennies 30-40, la crise palestinienne n'aurait pas lieu d'être. Cela fait près de 60 ans que la Palestine, cette demeure d'Islam qui abrite la première Qibla des musulmans a été dessaisie de ses vrais propriétaires et que les Palestiniens vivent exilés, éparpillés à travers le monde. Leur ennemi usurpe leur terre et s'y maintient avec une hargne sans nom, conforté par le soutien que lui accord les ennemis inconditionnels de l'Islam. Sans une Communauté islamique inconsciente de ses capacités, ce grand Chagrin, ce Malheur des malheurs n'aurait jamais lieu d'être. La problématique de la Palestine n'aurait pas pu se formuler, si seulement le monde musulman des années 30-40 avait été aussi vigilent, aussi conscient qu'il l'est aujourd'hui. La Grande Bretagne n'aurait jamais osé occuper la Palestine puis l'offrir sur un plateau d'or aux sionistes. (Rencontre avec les participants a la conférence internationale de l'Unité islamique).
    • L’importance du sujet palestinien
    • Les solutions à la question palestinienne
    • Le devoir du monde de l'Islam face à la Palestine
  • Hadj
  • Le noble Prophète de l'Islam (sawa)
  • Les élections
  • La liberté sociale
700 /